La Halle retrouve sa vocation

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. La nouvelle Halle la Martinière (1er), qui devrait ouvrir au public fin 2013, s'inscrira dans l'histoire et l'architecture du lieu tout en prenant un sérieux coup de jeune. Au ...

— 

La Halle de la Martinière.

La Halle de la Martinière. — C. VILLEMAIN / 20 minutes

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes. La nouvelle Halle la Martinière (1er), qui devrait ouvrir au public fin 2013, s'inscrira dans l'histoire et l'architecture du lieu tout en prenant un sérieux coup de jeune. Au niveau architectural d'abord. D'après le projet présenté mercredi, l'intégralité de la façade avant sera vitrée, le tout surmonté de jalousies pour rester dans l'esprit lyonnais. Une grande terrasse sera installée devant la porte, la nouvelle Halle se veut un lieu convivial. « Nous avons voulu remettre à jour le bâtiment tel qu'il était à l'origine, c'est-à-dire un marché couvert », explique Denis Capitan, l'architecte en charge du projet. A l'intérieur, les produits seront disposés sur de petites échoppes amovibles. Ces produits, justement, viendront du coin. « Nous avons privilégié l'agriculture bio et raisonnée », assure Marie-Odile Fondeur, adjointe en charge du commerce. Les producteurs du Goût, qui regroupent une centaine de producteurs locaux, ont raflé l'appel d'offres et la ville s'apprête à leur octroyer un bail de 35 ans.A. D.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.