Le beaujolais nouveau relooké

0 contributions
Publié le 25 avril 2012.

initiative Les étudiants de l'Esmod ont planché sur la création de la robe du primeur 2012

Le Beaujolais nouveau fait appel à la créativité de futurs stylistes pour s'offrir un coup de jeune. Après l'artiste contemporain Ben, qui avait mis son talent au service d'Inter Beaujolais, cinquante étudiants de l'Esmod Lyon ont planché sur la campagne de promotion du primeur 2012. « Ils devaient dessiner à partir de l'ombre chinoise d'une bouteille une robe raffinée et contemporaine », explique le directeur de l'école de mode Alain Boix, qui pour départager les meilleures créations a organisé un jeu concours. Jusqu'à vendredi, les 50 robes sont soumises au vote des internautes via Facebook. « Nous avons déjà enregistré 19 000 connexions », se réjouit le directeur, convaincu que cette opération marketing, initiée par l'agence de pub Euro RSCG, va permettre de donner « une image plus glamour et pourquoi pas booster les ventes du primeur ». Un vin de bistrot qui a longtemps souffert d'une image ringarde totalement gommée par les jeunes créateurs.

Verdict le 2 mai
Dans les tons de rouge et noir, toutes les robes dégagent de l'élégance, de la féminité. Comme celle d'Alicia, 23 ans, créditée mardi de 385 votes, qui pour rappeler « le côté festif du beaujolais nouveau, s'est inspirée du film Moulin rouge » pour transformer sa bouteille en une robe sensuelle en cuir et satin. Amandine a incrusté sur sa création de fines plumes grises. « Je suis partie de l'idée que la bouteille masque le vin et je me suis plongée dans l'univers du bal masqué », explique la jeune fille. Lucinda, elle, a réalisé une robe cocktail rouge tout en simplicité et orné sa bouteille d'un chapeau noir. « J'ai misé sur la simplicité tout en rappelant le côté festif. Le beaujolais c'est une région de fête, mais c'est aussi le terroir, l'authenticité », confie la créatrice, qui cartonne depuis plusieurs jours en tête des votes (942). Vendredi, seuls les 10 candidats crédités des meilleurs votes seront retenus puis départagés par un jury de professionnels le 2 mai à Paris. En plus d'une récompense de 5 000 €, le vainqueur verra sa création investir tous les supports de promotion du vin nouveau.

Elisa Frisullo
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr