Un parking dédié aux livraisons

Stationnement Le parc des Cordeliers est transformé en plateforme logistique écolo

Frédéric Crouzet

— 

Les camions déchargeront leur marchandise dans le parking Cordeliers.

Les camions déchargeront leur marchandise dans le parking Cordeliers. — C. VILLEMAIN / 20 MINUTES

Comment limiter le nombre de camions de livraisons en Presqu'île, le stationnement en double file et la pollution, en utilisant un parking ? Lyon Parc Auto (LPA) vient d'entamer les travaux de son futur « espace logistique urbain expérimental » au rez-de-chaussée du parking des Cordeliers (2e), qui accueillait autrefois des voitures puis un supermarché provisoire de 2006 à 2009.

Triporteurs électriques
« L'objectif est d'amener les marchandises destinées au centre-ville dans ce lieu unique. Puis de les acheminer vers les magasins avec des véhicules plus petits et moins polluants, comme des triporteurs électriques », explique François Gindre, directeur de Lyon Parc Auto. A partir de décembre, les camions de livraison déchargeront tôt le matin leurs paquets rue Antoine-Sallès. Ils seront ensuite stockés dans un espace de 300 m2 au rez-de-chaussée du parking, avant d'être pris en charge par une flottille de petits véhicules. « On évitera ainsi qu'il y ait 15 camions en Presqu'île quand il faut livrer 15 colis », estime le directeur de LPA, en quête d'un opérateur pour gérer cette plateforme. Le reste du rez-de-chaussée, d'une surface totale de 1 000 m2, également en travaux, accueillera des emplacements pour deux roues, des voitures Autolib, ainsi qu'un point de rencontre pour les utilisateurs du covoiturage.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.