La prison de Corbas condamnée

Une sanction plutôt rare. La maison d'arrêt de Corbas a été condamnée la semaine dernière à verser 800 euros à une femme qui n'avait pas pu rendre visite à son concubin incarcé...

— 

Une sanction plutôt rare. La maison d'arrêt de Corbas a été condamnée la semaine dernière à verser 800 euros à une femme qui n'avait pas pu rendre visite à son concubin incarcéré car le détecteur de métaux se déclenchait à son entrée dans l'établissement. Le tribunal administratif de Lyon a aussi rétabli son droit de visite, suspendu après une altercation avec le personnel de la prison. La plaignante s'était présentée le 24 mai avec ses deux enfants à la maison d'arrêt pour rendre visite à son concubin qui y purge une peine de 12 ans. « A trois reprises, elle a fait sonner le portique », explique son avocat David Metaxas. Elle a donc proposé de se déshabiller, mais les surveillants ont refusé et lui ont demandé de partir ».La jeune femme aurait alors injurié le personnel, provoquant la sanction de l'établissement qui a suspendu son droit de visite pendant quatre mois. Le tribunal a considéré cette sanction comme abusive, surtout en « période estivale pendant laquelle la situation morale et psychologique des détenus est la plus fragile ».(avec Reuters)

Mots-clés :

Aucun mot-clé.