A Lyon, F. C.

Les organisateurs du Marché des saveurs et du Salon du livre, événements qui devaient se tenir place Bellecour (2e) les deux prochains week-ends, ont annoncé mardi que ces manifestations étaient annulées «suite aux événements qui ont troublé l’ordre public la semaine dernière».

Le Comité de promotion des produits de Rhône-Alpes et l’association Place aux livres ont renoncé à faire dresser cette semaine le grand chapiteau de 2.000 m2 qui devait également abriter le Village des solidarités internationales à la mi-novembre. Car de nouvelles manifestations contre la réforme des retraites doivent arriver place Bellecour, comme jeudi. «Et la mairie de Lyon n’a pas autorisé le montage du chapiteau», indique Corinne Poirieux, présidente de Place aux livres.

La ville et la préfecture se renvoient la balle

«Nous n’avons rien interdit. Mais la préfecture a fortement recommandé de ne pas organiser d’événements place Bellecour», explique-t-on à l’hôtel de ville. «Nous n’avons pas demandé à la mairie d’annuler quoi que ce soit», rétorque la préfecture.

Le Marché des Saveurs et la 8e édition du Salon du Livre ne seront pas reportés à une date ultérieure. «C’est une énorme organisation. On ne peut pas trouver en huit jours un nouveau lieu pour accueillir le chapiteau ou réserver une grande salle à la dernière minute», déplore Corinne Poirieux, dont le salon devait accueillir 15.000 visiteurs.