L'intérieur de la prison Saint-Paul de Lyon, le 17 février 2009.
 L'intérieur de la prison Saint-Paul de Lyon, le 17 février 2009. - 20 Minutes

A Lyon, Frédéric Crouzet et Elisa Frisullo

Karim K., jeune détenu de 19 ans originaire de Saint-Priest (Rhône), s’est donné la mort par pendaison lundi après-midi à la prison Saint-Paul de Lyon. La direction inter-régionale des services pénitentiaire de Rhône-Alpes-Auvergne, qui a donné mardi après-midi une conférence de presse sur le bilan de son activité 2008, a admis du bout des lèvres qu’il y avait bien eu un suicide aux prisons de Perrache. «Mais nous ne communiquons plus sur les suicides en détention», a déclaré Denis Perrin, directeur interrégional, refusant de s’exprimer sur les circonstances du drame.

Selon son avocate Marie-Elisabeth Charlery, Karim avait déjà fait deux tentatives de suicide depuis son incarcération le 15 novembre 2008 en raison de sa mise en cause dans une affaire de «vol aggravé». L'autopsie du corps de jeune homme, pratiquée mardi matin, a confirmé la mort par pendaison selon le parquet de Lyon qui a ouvert une enquête.

Le syndicat des personnels pénitentiaire UFAP a confirmé mardi qu’un détenu a été découvert «pendu dans sa cellule lundi après-midi». «L’alarme a retentit alors que le préfet délégué à l’égalité des chances effectuait une visite à la prison», a indiqué un délégué de l’UFAP.

La prison de Saint-Paul doit fermer fin avril avec l’ouverture de la nouvelle maison d’arrêt de Corbas dans la banlieue de Lyon. Au cours de l'année 2008, 11 détenus se sont suicidés dans la région Rhône-Alpes-Auvergne.