• La Fête des lumières se tient de jeudi à dimanche soir inclus à Lyon.
  • Une quarantaine de scénographies sont prévues en Presqu’île, sur la colline de Fourvière et à la Croix-Rousse.
  • Parmi la multitude de lieux qui se transformeront à la nuit tombée, « 20 Minutes » a sélectionné pour vous quelques scènes magiques à découvrir lors d'un parcours de deux heures entre Rhône et Saône.

Des dizaines de spectacles imaginées en de multiples lieux, des centaines d’artistes mobilisées et des millions de spectateurs attendus. Dès 20 heures jeudi soir et jusqu’à 23 heures dimanche, Lyon va une nouvelle fois « allumer le feu » à l’occasion de la Fête des lumières. Si dans le vaste programme des scénographies proposées cette année, de nombreuses animations ont retenu notre attention, il nous a fallu choisir pour vous proposer notre parcours idéal de la Fête des lumières, réalisable en une soirée.

20 Minutes vous emmène donc dans une balade féerique, colorée et illuminée, de deux heures, entre Rhône et Saône.

>> A lire aussi : Fête des Lumières à Lyon: Police, armée, drone, fouilles... Quel est le dispositif de sécurité?

20 heures. Pour démarrer cette promenade dans la ville métamorphosée en un écrin de lumières, nous vous invitons à partir de la Guillotière. En traversant le pont menant à la place Bellecour, vous pourrez découvrir, sur votre gauche, le centre nautique Tony Bertrand, pris dans un incroyable phénomène de lumière. Un météore virevoltera au-dessus des bassins, accompagné d’une multitude de jeux de lumières, qui viendront se refléter dans les eaux du Rhône.

Face à vous, les bâtiments de l’ancien hôpital de l’Hôtel-Dieu, s’imposeront aux visiteurs. Pour la première fois, les façades de l’édifice verront se succéder, à la nuit tombée, différents tableaux lumineux retraçant l’histoire de ce lieu emblématique de la ville. Des habits de lumière qui mettront en valeur l’architecture du site, premier hôpital de la ville édifié au Moyen-Age.

20 h 30. Votre passage place Bellecour sera propice à la flânerie. Chacun pourra déambuler à son rythme au cœur d’un jardin de végétaux géants et colorés imaginé pour transformer l’immense place, difficile à habiller lors de la Fête des lumières, en un havre de paix plein de poésie. Une fois passé sous les immenses pivoines et les grandes herbes folles dressées vers le ciel, le spectateur pourra poursuivre sa balade en empruntant l’une des petites rues, menant à la place des Jacobins.

20 h 50. Magnifiés par une réhabilitation très réussie, les Jacobins seront cette année encore l’un des lieux incontournables de la Fête. Pour animer la place, l’artiste Jacques Rival a choisi de transformer la fontaine en une gigantesque horloge sous globe. Comme figée dans le temps, la place reprendra vie et le visiteur sortira de sa rêverie, au son de la pendule qui résonnera régulièrement aux abords de la fontaine.

21 h 10. En rejoignant la Saône, vous pourrez faire une halte sur la place des Célestins, dont les façades évolueront au fil de la nuit au gré des jeux de lumières colorés et originaux imaginés pour mettre en valeur l’architecture du théâtre. Puis, vous gagnerez les quais de Saône, où, un verre de vin ou chocolat chaud à la main, vous ne pourrez que vous délecter du spectacle se jouant face à vous. Pièce maîtresse de chaque édition de la Fête des lumières, la colline de Fourvière brillera de 1.000 feux. Les bâtiments longeant les quais, le palais de justice, les jardins du Rosaire et la basilique, bien sûr, rayonneront au gré des faisceaux de lumières ou des aurores boréales projetées sur les façades.

Sur la place des Jacobins, la fontaine est transformée en horloge gigantesque pour la Fête des lumières 2017.
Sur la place des Jacobins, la fontaine est transformée en horloge gigantesque pour la Fête des lumières 2017. - jacques rival

 

21 h 40. Vous voilà arrivés aux Terreaux pour un spectacle autour du 7e art, imaginé pour séduire à la fois le jeune public et les spectateurs plus mûrs. Les façades de la place seront transformées en de gigantesques écrans sur lesquels défileront les scènes cultes ayant marqué l’histoire du cinéma. Pour ce voyage au cœur du 7e art, le spectateur sera guidé par la malicieuse Enoha, une petite fille de sept ans accompagnée de son chat.

La place des Terreaux mettra à l'honneur le 7e art lors de la Fête des lumières 2017.
La place des Terreaux mettra à l'honneur le 7e art lors de la Fête des lumières 2017. - Nathanaëlle Picot

 

22 heures. Pour achever votre soirée, vous pourrez aller faire un saut dans la cour d’honneur de l’hôtel de ville (entrée place des Terreaux) plongée dans un univers très poétique. Pour rompre avec le côté très minéral du site, l’artiste Eric Barray a créé un petit monde végétal, fait de lierres, liserons et osiers lumineux, investissant les murs et la fontaine de la cour.