Découvrez ce qui va se passer ou changer à Lyon dans les prochains mois

RENDEZ-VOUS Environnement, éducation, urbanisme, culture….«20 Minutes » vous dévoile les temps forts qui vont marquer les prochaines semaines…

Elisa Frisullo

— 

Le 20 juillet 2017 à Lyon. Vue de l'Hôtel-Dieu en chantier depuis les berges du Rhône.

Le 20 juillet 2017 à Lyon. Vue de l'Hôtel-Dieu en chantier depuis les berges du Rhône. — E. Frisullo / 20 Minutes

Les vacances vous semblent déjà loin et la rentrée, au pas de charge, vous a replongés dans la routine. Sachez toutefois qu’en dépit de la météo automnale annoncée pour les prochains jours, tout n’est pas si gris à Lyon. Dans les prochains mois, plusieurs rendez-vous réjouissants et nouveautés vont en effet modifier les habitudes des habitants.

20 Minutes vous dévoile les temps forts et changements à noter dans votre agenda.

  • De nouvelles boutiques attendues

Le 29 septembre, Uniqlo ouvrira sa première boutique dans le quartier Grôlée. Un événement attendu pour les adeptes de la marque mais plus globalement par les Lyonnais, heureux de voir ce quartier du centre-ville reprendre vie après des années de désertification. Parmi les autres commerces qui devraient ouvrir leurs portes dans ce secteur, le magasin Moi#purjus proposera bientôt rue Ferrandière ses 17 jus bio et pressés à froid. La Redoute Intérieur et l’enseigne Courir sont également attendues.

Autre rendez-vous à ne pas manquer : l’ouverture partielle du Grand Hôtel-Dieu. Dès le mois de décembre, le public pourra réinvestir les bâtiments de cet ancien hôpital, reconverti en un immense complexe avec restaurants et cafés, cité de la gastronomie, hôtel de luxe, cours et jardins. Dès la fin de l’année, la zone commerciale ouvrira au public avec plusieurs enseignes annoncées. Parmi elles, AMPM – la marque décoration de La Redoute –, le parfumeur Fragonard, la marque K-Way, Beefhouse ou encore Wagamama (nourriture asiatique), Vatel Gourmet, Ecocentric ou encore Miss Paradis. L’ensemble du lieu sera accessible fin 2018.

  • Du nouveau en cas de forte pollution

En matière de qualité de l’air, Lyon n’est pas privilégiée et suffoque plusieurs fois par an. Les épisodes de pollution aux particules fines sont fréquents l’hiver et quand l’ozone fait des siennes l’été. Pour être plus réactifs en cas de forte pollution et limiter l’impact de ces épisodes sur les riverains, le préfet du Rhône a décidé de rendre obligatoire dès cet automne la vignette Crit-Air, accessible pour 4,18 euros via Internet. Au bout de deux jours de forte pollution, la circulation différenciée sera mise en place. Plus besoin de se demander si les voitures paires ou impaires pourront rouler. Ces jours-là, tous ceux qui auront des vignettes classées de 0 à 3 seront autorisés à circuler.

Les jours de circulation différenciée, les TCL proposeront également un nouveau ticket vendu 3 euros pour la journée.

>> A lire aussi : Un ticket à 3 euros la journée en cas de pic sévère de pollution

  • De grands rendez-vous culturels

Des artistes venus du monde entier, des œuvres inédites… A partir du 20 septembre et jusqu’au 7 janvier, le public sera invité à se plonger dans l’univers des Mondes Flottants, thème central de la biennale d’art contemporain. Une 14e édition à découvrir à la Sucrière, au musée d’art contemporain de Lyon mais également, en résonance, en de multiples points de la cité.

Puis du 14 au 22 octobre, Lyon vivra au rythme du septième art à l’occasion de la 9e édition du Festival Lumière. Plus de 170 films seront à découvrir ou redécouvrir dans 60 lieux de la métropole et de multiples rendez-vous autour du cinéma seront proposés aux spectateurs. Cette année, le prix Lumière, remis chaque année à une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre, sera décerné au cinéaste chinois Wong Kar-wai.

Parmi les nombreuses personnalités attendues, le cinéaste mexicain Alfonso Cuarón, réalisateur de Gravity, Les Fils de l’homme ou encore Harry Potter et le prisonnier sera présent, tout comme l’actrice et réalisatrice Diane Kurys, la muse de Godard et de la nouvelle vague Anna Karina, le réalisateur mexicain Guillermo Del Toro ou encore l’acteur Jean-François Stevenin. La billetterie est ouverte sur le site du festival.

>> A lire aussi : Une concertation sur les rythmes scolaires prévue prochainement à Lyon

  • La question des rythmes va s’inviter dans les écoles

Dans le Rhône, un tiers des communes comme Ecully, Tassin ou Sainte-Foy-lès-Lyon a dès cette rentrée remis la semaine de quatre jours en vigueur dans les écoles. A Lyon, le temps était trop court pour procéder à des modifications sur cette année 2017/2018. Mais le débat reste ouvert pour la rentrée prochaine et devrait donner lieu d’ici à la fin de l’année à une vaste concertation. La mairie de Lyon a prévu d’associer à la réflexion tous les acteurs de l’école. La décision sera connue début 2018.