Voulaient-ils entreposer de la drogue, des armes, de l’argent liquide ? En tout cas, les deux hommes avaient sorti les grands moyens pour aménager l’endroit situé au cinquième sous-sol du bâtiment.

Pas de chance, les voisins de cet immeuble du 4e arrondissement de Lyon ont été interpellés par le bruit de la disqueuse dimanche dernier au petit matin. Persuadés qu’il s’agissait d’un cambriolage, ils ont alors contacté la police.

Une fois sur place, les forces de l’ordre tombent sur deux hommes masqués en combinaisons de travail. Ils avaient découpé une ouverture dans un mur en béton de 60 centimètres d’épaisseur. Cette ouverture permettait d’atteindre une cavité d’une dizaine de mètres carrés dans laquelle les deux hommes étaient en train d’installer l’électricité. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils étaient équipés. Outils et talkies-walkies ont été retrouvés ainsi qu’un coffrage de la taille de l’ouverture destiné à masquer celle-ci.

Un débarras ?

Les deux hommes, parmi lesquels se trouvait un habitant de l’immeuble, ont été interpellés et mis en garde à vue. L’occupant, connu de la justice, a affirmé, selon Le Progrès, avoir trouvé la cache déjà creusée alors qu’il délogeait des squatteurs. Il aurait simplement voulu se servir de l’endroit comme débarras…

Il a été présenté au parquet ce lundi en vue d’une ouverture d’information. Son ami a lui été relâché.