Voiture remplie de bouteilles de gaz: Tout risque d'explosion écarté, une interpellation

SECURITE Le propriétaire de la voiture, découverte à Chasse-sur-Rhône, a été interpellé...

Elisa Frisullo

— 

Le véhicule a été retrouvé à Chasse-sur-Rhône

Le véhicule a été retrouvé à Chasse-sur-Rhône — google maps

Un vaste périmètre de sécurité avait été installé et deux cents riverains ont dû être évacués ce vendredi à Chasse-sur-Rhône, une commune située entre Lyon et Vienne en Isère, après la découverte d’une voiture suspecte contenant des bouteilles de gaz. Une découverte prise très au sérieux, dans le contexte de menaces terroristes et d’état d’urgence, d’autant que le véhicule en question, stationné rue Pasteur, était situé tout près d’un site classé Seveso, selon Le Dauphiné Libéré.

Les habitants confinés

Les démineurs ont procédé à la levée de doute. « Il n’y a pas de système d’allumage, les démineurs ont sorti de la voiture quatorze bouteilles de gaz recouvertes d’une bâche », a indiqué la préfecture ce vendredi en fin d’après-midi, une fois l’opération de déminage achevée.

« L’individu, propriétaire du véhicule, a été interpellé par la gendarmerie et placé en garde à vue », ont ajouté les services de l’Etat.

Après la découverte de la voiture suspecte, le préfet de l’Isère avait activé le centre opérationnel départemental. « Un périmètre de sécurité de 500 mètres a été mis en place par la gendarmerie nationale. Les démineurs procèdent actuellement à la levée de doute », avait indiqué un peu plus tôt ce vendredi la préfecture de l’Isère.

La voiture suspecte serait une Peugeot 406 grise stationnée sur le parking d’une société de comptabilité. Des riverains auraient été alertés par l’odeur de gaz se dégageant de l’habitacle, en passant aux abords du véhicule.

Pas de risque chimique ou environnemental selon la préfecture

« Les investigations menées indiquent qu’il n’existe aucun risque de nature chimique ou environnemental », ont ajouté les services de l’Etat.

Pendant l’opération de déminage, tous les habitants de Chasse-sur-Rhône ont été invités à rester confinés et à éviter le secteur concerné. Les personnes évacuées ont été mises à l’abri dans un gymnase du centre-ville. Le périmètre de sécurité reste en place afin de permettre aux hommes de la police technique et scientifique de procéder aux investigations nécessaires

Le trafic ferroviaire a été maintenu, à l’exception de l’arrêt en gare de Chasse-sur-Rhône, non desservi.