Saint-Etienne: Un homme s'endort devant le commissariat avec dix kilos de cannabis dans sa voiture

FAITS DIVERS Un habitant du Vaucluse a été condamné à 18 mois de prison après s’être endormi devant le commissariat central de Saint-Etienne. Le problème ? Il avait dix kilogrammes de cannabis dans son coffre…

Floriane Riquelme

— 

Des barrettes de cannabis. Illustration.

Des barrettes de cannabis. Illustration. — Krod - WPA - Sipa

Un quadragénaire, qui transportait dix kilogrammes de cannabis dans son coffre, vient d’être condamné à 18 mois de prison par le tribunal de Saint-Etienne, dans la Loire. Ce résidant du Vaucluse acheminait les produits stupéfiants depuis Carpentras. Arrivé à Saint-Etienne, il s’est endormi dans sa voiture devant le commissariat central, selon le Progrès.

Les contrôles accentués avec l’état d’urgence

Manque de chance pour lui, en raison de l’état d’urgence, les policiers ont effectué un contrôle du véhicule qui se situait près d’un lieu sensible. Ils ont eu la surprise de trouver dix kilogrammes decannabis dans le coffre. L’homme avait déjà été condamné à 10 ans de prison pour transport de produits stupéfiants. A cette peine, s’additionnent 18 mois de prison prononcés par le tribunal de Saint-Etienne.

L’homme n’était pas seul

De l’ADN appartenant à un autre quadragénaire originaire du Vaucluse a été retrouvé sur les pains de cannabis. Ce dernier avait déjà été condamné à deux peines de quatre et huit ans de prison ferme. Le parquet a requis cinq ans de prison supplémentaires. Cependant, son avocat a réussi à prouver le comportement irréprochable du prévenu ces huit dernières années. Il est donc reparti libre contrairement à son complice.