Lyon: Un TGV stoppé à Saint-Exupéry après les menaces de mort d'un passager

FAITS DIVERS Le voyageur a été interpellé par les forces de l'ordres après l'arrivée du train en gare de Saint-Exupéry...

C.G.

— 

Présentation du nouveau train TGV «OuiGo» low cost de la SNCF, à Paris le 19 février 2013.

Présentation du nouveau train TGV «OuiGo» low cost de la SNCF, à Paris le 19 février 2013. — no credit

Ils ont dû attendre une heure et demie afin de s’assurer que les démineurs n’avaient trouvé aucun engin explosif et qu’ils pouvaient continuer leur route.

Un millier de passagers, qui se trouvaient à bord d’un TGV Ouigo reliant Marne-la-Vallée à Marseille, ont été débarqués dimanche matin à Lyon, à la gare Saint-Exupéry.

« Déclarations djihadistes »

L’un des voyageurs avait tenu des « déclarations djihadistes » et proféré « des menaces de mort » à l’encontre des contrôleurs, a indiqué la SNCF. Il a été interpellé par les forces de l’ordre après l’arrivée du train en gare.

Les 1.000 passagers ont dû descendre à leur tour avec leurs bagages, le temps pour les forces de l’ordre de les passer par précaution « au déminage » en les faisant flairer par des chiens renifleurs pour vérification.