Lyon: Baguettes et viennoiseries désormais livrées au saut du lit

ENTREPRISE Deux Lyonnaises sillonnent la ville à vélo pour proposer du pain frais aux particuliers et entreprises…

Elisa Frisullo

— 

Il est désormais possible de se faire livrer du pain frais au réveil à Lyon, à partir de 2 euros. Illustration. Lancer le diaporama

Il est désormais possible de se faire livrer du pain frais au réveil à Lyon, à partir de 2 euros. Illustration. — A.Chauvet/20Minutes

  • La start-up Baguette à Bicyclette livre les particuliers et les professionnels sept jours sur sept.
  • Pour être rentable, l’entreprise mise sur les entreprises et les résidences hôtelières.

La livraison de baguettes à domicile comme gagne-pain ? Depuis le mois de mars, Deborah Libraty et Caroline Faucon, deux Lyonnaises de 30 ans, sillonnent la ville à vélo chaque matin aux aurores pour proposer aux particuliers et aux entreprises du pain frais et quelques délices pour le petit-déjeuner en semaine et le week-end. Leur concept, baptisé Baguette à bicyclette et accompagné par l’incubateur Jean Moulin Lyon-3, n’existait pas jusqu’alors à Lyon.

« Il y a d’autres activités autour du petit-déjeuner ou du pain, mais pas de livraison de pain frais à domicile sans minimum de commande et sans frais de transport », explique Caroline, diplômée d’un master entrepreneuriat à l’EM Lyon et créatrice d’entreprise dans l’âme.

>> A lire aussi : Nice: Le boom de la livraison de repas à vélo, au domicile ou au bureau

Pour se faire plaisir dès le saut du lit, les Lyonnais peuvent commander jusqu’à 22 heures la veille et choisir entre plusieurs sortes de baguettes (à partir de 2 euros) et viennoiseries. Des produits provenant de deux boulangeries lyonnaises, testés et approuvés par les entrepreneuses.

Caroline Faucon a créé à Lyon Baguette à bicyclette, service de livraison de pain frais à domicile.
Caroline Faucon a créé à Lyon Baguette à bicyclette, service de livraison de pain frais à domicile. - E. Frisullo / 20 Minutes

 

Des produits de la région

« Le pain est un produit facile, pour lequel les gens sont en attente d’une grande qualité », précise Caroline. Pour les douceurs proposées en accompagnement, comme le miel ou la confiture d’abricot, elles ont également privilégié de petits commerces de quartier qui s’approvisionnent le plus souvent auprès de producteurs de la région. Les yaourts viennent d’une ferme de Mornant, la pâte à tartiner est fabriquée dans la Loire.

Une fois commandés, les produits sont livrés dès le lendemain entre 6 h 45 et 9 h 15 en semaine et entre 7 heures et 10 heures le week-end par les deux entrepreneuses ou des coursiers à vélo appelés en renfort. « Il nous arrive de ne livrer qu’une baguette à 2 euros, mais pour le moment, le panier moyen est de 7,50 euros », ajoute la jeune femme, qui mise sur les professionnels pour rentabiliser l’activité.

>> A lire aussi : Les boulangers cherchent la recette pour faire lever la consommation de pain

Le secteur du tourisme en ligne de mire

Baguette à bicyclette a d’ailleurs été contacté récemment pour assurer la livraison de petits-déjeuners dans certaines résidences Appart-Hôtel et vise également les chambres d’hôtes et maisons de retraite pour se développer. « Les particuliers étaient incontournables pour nous faire connaître, mais c’est sûr que c’est la stratégie du volume, avec les entreprises et résidences de tourisme, qui nous permettra de gagner notre vie. Notre concept repose aussi sur des charges de structure très faibles », explique la start-up, dont les seuls frais sont les salaires versés aux livreurs occasionnels.