OL: «On ne mérite pas la 3e place», au moins c'est clair maintenant pour Bruno Génésio

FOOTBALL Lyon a fait preuve de « suffisance » à Rennes (1-1) et voit s'éloigner la Ligue des champions...

À Rennes, Jeremy Goujon

— 

Alexandre Lacazette, ici taclé par Mexer, a manqué un penalty face au Stade Rennais.

Alexandre Lacazette, ici taclé par Mexer, a manqué un penalty face au Stade Rennais. — D. Meyer / AFP

L’Olympique Lyonnais a pris un point ce dimanche après-midi à Rennes (1-1). Pourtant, le nul décroché en Bretagne « sonne comme une défaite » selon Bruno Génésio.

>> A lire aussi: L'OL concède le nul (1-1) et ne peut s'en vouloir qu'à lui-même... Revivez le live de SRFC-Lyon

Relâchement et manque d’humilité

On croit volontiers l’entraîneur rhodanien puisqu’après s’être retrouvé en supériorité numérique dès la 5e minute et avoir ouvert le score en début de seconde période, l’OL a été incapable d’enfoncer les Rouge et Noir. « Vu les circonstances du match, on se doit de prendre les trois points, s’agaçait Génésio. On a perdu le fil de la rencontre. Pourquoi ? Ça, je n’en sais rien. »

Battu sur la belle frappe du Congolais Firmin Mubele, le gardien Anthony Lopes évoque un « gros relâchement », pensant que l’affaire était « pliée ». Son coach parle finalement d’« un manque d’'humilité » et de « suffisance ».

Un boulevard pour Nice

Avant le duel au Roazhon Park, Bruno Génésio estimait qu’« il y avait la place pour finir mieux que 4es ». Mais considérant le résultat de ce week-end, Lyon, qui n’a plus gagné à l’extérieur depuis le 18 décembre 2016, « ne mérite pas la 3e place ».

Avec 13 points de retard au minimum sur Nice (hôte de Bordeaux ce soir), à sept journées du terme de la saison - l’OL a cependant un match de plus à jouer (à Metz), il sera en tout cas compliqué (impossible ?) de se qualifier pour la Ligue des champions par le biais du championnat…