Dix-sept personnes ont été évacuées mardi matin dans le centre de Lyon en raison de l'incendie, en cours d'extinction, d'un appartement dans lequel un homme a péri lundi soir.
   
L'homme, brûlé à 100%, est décédé après voulu faire flamber du whisky pour fêter le réveillon de la Saint-Sylvestre, a raconté aux policiers son épouse, avant d'être hospitalisée et placée sous oxygène.
   
Selon les pompiers, le fils du couple, également présent lors du drame qui s'est déroulé aux alentours de 21h, n'aurait pas été blessé.
   
L'incendie toujours pas maîtrisé mardi matin

Sur les 17 personnes évacuées, neuf ont été relogées par la ville de Lyon dans un hôtel situé non loin des lieux de l'incendie, les autres ayant pu être accueillies par des proches.
   
Mardi matin, l'incendie, qui mobilisait 53 pompiers, n'était pas encore maîtrisé, selon le Centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis) du Rhône.
   
D'épais nuages de fumées se dégageaient en milieu de matinée de l'appartement incendié, situé au dernier étage d'un immeuble de la rue de la République, à proximité immédiate de la place Bellecour.
   
La police empêchait les badauds, peu nombreux en cette journée du Nouvel An, d'accéder partiellement aux rues Edouard-Herriot et de la République, deux artères commerçantes du centre-ville, pour ne pas entraver le travail des pompiers.

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé