Lyon, le 7 décembre 2016 pendant le pic de pollution. KONRAD K./SIPA
Lyon, le 7 décembre 2016 pendant le pic de pollution. KONRAD K./SIPA - SIPA

Lyon n’a pas fini de suffoquer. Si le seuil d’alerte à la pollution aux particules fines, a été levé en début de semaine, d’autres épisodes sont à redouter prochainement. Emboîtant le pas à Grenoble, le Préfet du Rhône a donc annoncé jeudi la mise en place de la vignette Crit’Air dans le département. Elle sera notamment utilisée les jours de circulation alternée. Explications.

>> A lire aussi : Bientôt une vignette anti-pollution dans le Rhône

De quoi s’agit-il ? La vignette anti-pollution, qui existe depuis le 1er juillet, est un dispositif qui permet de classer les véhicules par rapport à leur émission de polluants. Il existe six catégories allant du niveau 0, appliqué aux véhicules électriques, au niveau 5, englobant généralement « les moins vertueux ».

Quant aux « vieux tacots » mis en circulation avant le 31 décembre 1996, et qui représentent 9 % du parc automobile roulant en France, ils sont tout simplement exclus du système de vignettes.

Qui cela concerne-t-il ? Les voitures diesel et essence sont concernées tout comme les deux roues, les véhicules utilitaires légers, les poids lourds, les bus ou encore les cars. Certains sont néanmoins exemptés de cette mesure : les ambulances ou véhicules médicaux, les voitures de police, l’armée, les taxis, etc.

Comment fonctionne-t-elle ? La vignette s’appliquera (et c’est la nouveauté par rapport aux autres villes comme Grenoble et Paris) les jours de circulation alternée. Si le niveau de pollution est à un stade important mais pas encore critique, tous les conducteurs dotés d’une vignette entre 0 et 3 (soit environ 70 % des automobilistes) pourront prendre le volant, qu’ils aient une plaque d’immatriculation paire ou impaire. Les autres devront, en revanche, respecter les règles imposées ce jour-là. Et ceux qui n’ont pas acheté de vignettes aussi.

Si le seuil de pollution est très important, seuls les véhicules avec une vignette de 0 à 2 seront autorisés à rouler. Les autres devront se soumettre aux règles de la circulation alternée.

Où se la procurer ? La vignette qui coûte 4,18 euros s’achète uniquement sur Internet via le site www.certificat-air.gouv.fr. Les autorités affirment que vous la recevez ensuite au bout de quatre jours maximum.

Mots-clés :