Lyon : Marin, tabassé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait, sorti du coma

BONNE NOUVELLE L'étudiant était entre la vie et la mort depuis trois semaines...

C.G.

— 

Marin, tabassé pour avoir défendu un couple qui s'embrassait, est sorti du coma au bout de trois semaines.

Marin, tabassé pour avoir défendu un couple qui s'embrassait, est sorti du coma au bout de trois semaines. — Facebook@jesoutiensmarin

« On n’ose à peine vous écrire ces mots. » Les proches de Marin, étudiant de 20 ans, tabassé pour avoir défendu un couple qui s’embrassait, ont voulu faire part de leur émotion ce dimanche matin sur la page Facebook de soutien au jeune homme. Entre la vie et la mort depuis trois semaines, l’étudiant est sorti du coma.

« Il vient de débuter sa phase de réveil », indique son entourage, précisant toutefois que la période risque d’être longue. « Elle peut être de quelques jours, voire de plusieurs semaines ».

>> A lire aussi : Lyon. Un appel à témoin lancé après l'agression d'un étudiant

Une rééducation longue et compliquée

Le jeune homme, qui avait été violemment frappé sur le crâne à coups de béquilles, a été extubé et peut désormais respirer tout seul. Il n’est toutefois pas entièrement tiré d’affaire, comme le précisent ses proches : « Les nombreuses lésions observées annoncent une rééducation longue et compliquée. » Et d’ajouter : « Nous vivons au jour le jour et savourons cette avancée miraculeuse. »

Depuis plusieurs semaines, des nombreux internautes se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour soutenir le garçon dans son combat ainsi que sa famille. Le club de football de Saint-Etienne, que Marin supporte, a également affiché son soutien au jeune homme.