OL: «Nabil Fekir n’a pas des pieds mais des mains», estime l’entraîneur de Chasselay Noël Tosi

FOOTBALL Le retour à la compétition de Nabil Fekir a emballé tout le monde ce samedi, à commencer par ses partenaires, mais aussi les adversaires de la pépite lyonnaise en CFA…

Jérémy Laugier

— 

Nabil Fekir a eu beau être bien cerné par la défense de Chasselay ce samedi, il a offert quelques éclairs en dribbles.

Nabil Fekir a eu beau être bien cerné par la défense de Chasselay ce samedi, il a offert quelques éclairs en dribbles. — Jérémy Laugier/20 Minutes

Bruno Genesio n’était pas favorable à la reprise de Nabil Fekir en CFA ce samedi, sept mois après sa blessure au genou. De nombreux observateurs n’étaient pas non plus emballés à l’idée de voir la pépite de l’OL revenir sur le terrain numéro 10 de la Plaine des jeux face à Chasselay. Les plus superstitieux faisaient d'ailleurs référence à la grave blessure de Falcao (alors à Monaco) contre cette même formation rhodanienne.

Si ses 45 minutes n’ont évidemment pas été transcendantes à l’image du but concédé (0-1), l'international a su se montrer présent dans les duels et il s’est parfois distingué avec quelques transversales bien senties, un coup franc dangereux et une frappe lointaine de peu à côté.

>> A lire aussi: «Beaucoup de monde attend mon retour», ressent Nabil Fekir, qui a joué une mi-temps en CFA

Après sa sortie à la mi-temps, Nabil Fekir a suivi la deuxième période depuis le petit tunnel entre les vestiaires et le terrain numéro 10 de la Plaine des jeux.
Après sa sortie à la mi-temps, Nabil Fekir a suivi la deuxième période depuis le petit tunnel entre les vestiaires et le terrain numéro 10 de la Plaine des jeux. - Jérémy Laugier/20 Minutes

Mour Paye : « Il faisait un peu comme il voulait aujourd’hui »

De quoi s’attirer les éloges de ses partenaires d’un jour. « On le sent bien sur ses appuis, il est assez affûté. Pour moi, il est prêt pour la compétition », assure Zakarie Labidi, auteur de trois apparitions en Ligue 1 cette année.

Même son de cloche pour l’attaquant lyonnais Mour Paye : « Je ne me fais pas de soucis pour lui. Il faisait un peu comme il voulait aujourd’hui, c’était les consignes du coach. Nabil sent le football donc c’est facile de jouer avec lui. »

>> A lire aussi: Après Nabil Fekir, découvrez son petit frère de 18 ans Yassin

Nabil Fekir a signé de nombreux autographes et pris des photos avec les supporters lyonnais après la rencontre samedi.
Nabil Fekir a signé de nombreux autographes et pris des photos avec les supporters lyonnais après la rencontre samedi. - Jérémy Laugier/20 Minutes

Noël Tosi : « Dès qu’il touche le ballon, il éclaire le jeu, c’est une merveille »

Du côté de Chasselay, ravi d’avoir piégé la réserve lyonnaise, les compliments étaient nettement plus appuyés. « Mais quel joueur ! Dès qu’il touche le ballon, il éclaire le jeu, c’est une merveille. Ce n’est pas des pieds qu’il a mais des mains. Il pourrait jouer au handball ou faire ce qu’il veut. J’adore ce mec, je lui souhaite une longue vie et une grande carrière », s’enthousiasme l’entraîneur Noël Tosi. Celui-ci le voit bien enchaîner « 30 minutes à Montpellier et 1h30 contre Nice » en Ligue 1.

Le latéral gauche Antoine Jean-Baptiste, qui s’est parfois retrouvé face au phénomène lyonnais, a apprécié ce contexte particulier, devant environ 2.000 spectateurs. « On regarde tous la télévision donc on connaît bien sûr Nabil et on s’en méfiait. On a senti qu’il était déjà vraiment bien dans le coup », explique le défenseur, qui a reçu de nombreux textos ces derniers jours lui demandant de « bien (se) tenir face à Fekir ». « Ça a clairement donné plus d’adrénaline au match », reconnaît-il. Ce retour pourrait aussi en donner à la Ligue 1 en cette fin de saison.