Lyon, le 27 octobre 2014. Au centre commercial de la Part-Dieu. C. Girardon / 20 Minutes
Lyon, le 27 octobre 2014. Au centre commercial de la Part-Dieu. C. Girardon / 20 Minutes - no credit

C’est un énorme chantier destiné à redorer le blason d’un lieu, certes toujours attractif, mais vieillissant. Le centre commercial de la Part-Dieu a présenté ce lundi les grandes lignes d’un lifting à plus de 300 millions d’euros qui doit lui permettre d’accroître le nombre de ses commerces et de s’ouvrir sur la ville.

Le projet, mené par l’architecte néerlandais Winy Maas, vise à créer une « métamorphose totale » de ce « blockhaus » situé en plein cœur de l’agglomération, a fait valoir le maire PS de Lyon Gérard Collomb.

 

>> A lire aussi : Lyon: Déjà 500 mètres de file d'attente pour l'ouverture de Primark

 

La rénovation, qui va s’effectuer par étapes d’ici à 2020, s’inscrit dans le cadre plus large du renouvellement du quartier d’affaires de la Part-Dieu, le deuxième de France, mais dont la conception, héritée des années 60 et 70, a terriblement vieilli.

Le toit terrasse totalement repensé

Actuellement, le centre commercial fait barrière entre la gare TGV et le centre historique de Lyon. Le projet de Winy Maas va permettre la création de deux passages est ouest à travers le centre. Il a également pour ambition « de créer de la vie » dans un quartier déserté le soir, a expliqué Christophe Cuvillier, président du directoire d’Unibail-Rodamco, principal propriétaire du centre.

 

 

Selon le projet présenté, 17.000 mètres carrés de surface de vente supplémentaire (soit l’équivalent de 80 commerces), devraient être aménagés. Le vaste parking situé sur le toit va ainsi être reconverti pour accueillir un nouveau multiplexe de cinéma, des restaurants et des jardins, accessibles depuis la rue par trois grands escaliers.

Des traces du passé conservées

Comme dans le reste du quartier de la Part-Dieu, la rénovation du centre commercial n’entend pas faire table rase du passé et prévoit au contraire de mettre en valeur son héritage. Les dalles ornées de frises géométriques qui recouvrent ses murs seront ainsi conservées et simplement « rafraîchies ». Leur motif sera décliné, en y incrustant du verre pour donner l’impression d’une « évaporation » de la façade, a expliqué l’architecte.

 

 

Se présentant comme le premier centre commercial de centre-ville d’Europe occidentale, la Part-Dieu accueille chaque année 34 millions de visiteurs. Après transformation, Unibail-Rodamco espère porter sa fréquentation à 40 millions.

 

Mots-clés :