Ici aidé par Corentin Tolisso, Maxime Gonalons a retrouvé tout son abattage samedi pour venir à bout de Gilles Sunu et d'Angers (0-3).JEAN-FRANCOIS MONIER
Ici aidé par Corentin Tolisso, Maxime Gonalons a retrouvé tout son abattage samedi pour venir à bout de Gilles Sunu et d'Angers (0-3).JEAN-FRANCOIS MONIER - AFP

« Max est un peu le baromètre de l’équipe », reconnaît volontiers Bruno Genesio au sujet de son capitaine. Si « une remise en question personnelle et un regain de confiance » expliquent en partie le niveau de jeu retrouvé de Maxime Gonalons, le meilleur état du vestiaire joue également un rôle déterminant.

« Depuis le mois de janvier, les choses se sont apaisées et j’ai pu essentiellement me concentrer sur mon travail sur le terrain », a ainsi confié le milieu lyonnais ce mardi, à la veille d’un choc de Coupe de France au Parc des Princes.

>> A lire aussi : Les Lyonnais au bon souvenir de 2012

Durant l’automne, le joueur international avait en effet pris trop à cœur son rôle de capitaine pour tenter de régler les tensions dans le groupe. Une tâche qui a « pompé de l’énergie » à Maxime Gonalons, très précieux lors des deux succès de l’OL cette semaine, face à Bordeaux et Angers (3-0).

Mots-clés :