Céline Charlès qui consacre un blog humoristique sur la maternité, vient de publier une bande dessinée numérique.
Céline Charlès qui consacre un blog humoristique sur la maternité, vient de publier une bande dessinée numérique. - Céline Charlès

La maternité ? « Que du BON-HEUR », vous répondront certaines de vos copines. Alors que pour vous, c’était neuf mois de galère ! Rassurez-vous : elles mentent la plupart du temps. Pour elle aussi, la grossesse n’a pas été un long fleuve tranquille. Céline Charlès, 35 ans, ancienne chargée de communication, a décidé d’en faire un blog humoristique (www.kopines.com).

 

 
Illustrations de Céline Charlès sur la maternité - Céline Charlès/www.kopines.fr

 

Installée à Lyon, cette jeune maman raconte ses expériences avec ironie et agrémente ses textes de nombreuses illustrations tout aussi savoureuses. « Au départ, je parlais de tout. Quand je suis tombée enceinte, j’ai commencé à faire des dessins sur ma grossesse qui ont très vite intéressé les lectrices. J’ai fini par laisser tomber les nouvelles technologies pour me concentrer uniquement sur ce sujet », explique-t-elle.

Plus de 30.000 fans sur Facebook

Le résultat ne s’est pas fait attendre. Aujourd’hui, son blog comptabilise 80.000 visites par mois et sa page Facebook recense plus de 30.000 fans. La jeune femme a quitté son emploi pour se consacrer exclusivement à ses nouvelles activités et faire un deuxième enfant.

 

Illustration de Céline Charlès sur la maternité - Céline Charlès/www.kopines.fr

 

 
« Je caricature volontairement. Il y a un décalage entre ce que la société attend et la réalité. Vous êtes censée être une femme épanouie pendant cette période, vous devez avoir des beaux cheveux et rayonner alors que ce n’est pas glamour du tout. L’idée est de rire de tout cela avec les autres mamans, poursuit la trentenaire. Il y a un côté tabou que Florence Foresti avait déjà désamorcé au travers de ses sketches. Il s’agit de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas ».

 

Pas question pour autant de se plaindre, ni de dresser un portrait édifiant de la femme enceinte ou de la maman débordée. « C’est plutôt de se moquer au second degré de ce que l’on vit. Quand vous voyez dans les films que les futures mamans ont une libido de folie, on est bien loin de la réalité », glisse malicieusement Céline Charlès.

Une BD en projet

« J’aime montrer mes failles, raconter que je pète les plombs. Les lectrices sont rassurées car elles constatent qu’elles ne sont pas les seules à perdre patience ». Les papas, souvent maladroits, en prennent aussi pour leur grade.

Confortée par son récent succès, l’illustratrice, qui a déjà édité une bande dessinée numérique, ambitionne désormais d’éditer un album enrichi de ses dessins.

Mots-clés :