Illustration d'un véhicule de police.
Illustration d'un véhicule de police. - Franck LODI/SIPA

Les enquêteurs ont retrouvé sa trace grâce à l’adresse IP de l’ordinateur qu’elle utilisait pour envoyer ces mails assassins. Une professeur stagiaire de 24 ans, en formation à l’Ecole supérieure du Professorat et de l’Enseignement de Lyon (Espe), a été interpellée jeudi dans le cadre d’une enquête pour «Menaces de crime contre les personnes en raison de la religion et apologie du terrorisme».

La jeune fille est soupçonnée d’avoir adressé à plusieurs membres de son école, entre septembre et janvier, de multiples mails faisant l’apologie du terrorisme, indique ce vendredi la police lyonnaise.

>> A lire aussi: Un couple condamné à de la prison ferme pour avoir fait l'apologie du terrorisme

Des mails envoyés depuis la bibiothèque de l'université

Dans ces courriers électroniques envoyés depuis un ordinateur de la bibliothèque des sciences de l’université, la professeur stagiaire aurait également menacé des personnels et des élèves de confession catholique, ajoute la direction départementale de la sécurité publique du Rhône.

La direction de l'Espe a porté plainte. La jeune femme doit être présentée au parquet ce vendredi, en vue de probables poursuites judiciaires.

Mots-clés :