Sergi Darder et Alexandre Lacazette ont tous les deux signé une passe décisive dans la victoire lyonnaise ce mercredi.
Sergi Darder et Alexandre Lacazette ont tous les deux signé une passe décisive dans la victoire lyonnaise ce mercredi. - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Cet OL avait peu à voir mercredi avec celui du derby cruellement perdu (0-1) trois jours plus tôt. Sur la pelouse gelée de Beauvais, à la limite du praticable, les Lyonnais ont cette fois été diablement efficaces pour éliminer Chambly (0-2) en 16es de finale de Coupe de France.

Les joueurs de Bruno Genesio ont en effet inscrit deux buts rapides sur leurs deux seules opportunités de la première mi-temps. Ces mouvements collectifs, initiés par Sergi Darder et Alexandre Lacazette puis conclus par Maxwel Cornet (19e) et Mathieu Valbuena (21e), ont rendu le match lyonnais (plutôt) facile.

Une seule frappe en fin de rencontre pour Alexandre Lacazette

Euphoriques vainqueurs de Reims (4-1) au tour précédent, les Picards ont tout de même existé dans le jeu. Car l’OL a notamment failli se compliquer la vie sur une dangereuse passe en retrait de Maxime Gonalons à destination de son gardien. Anthony Lopes a devancé Heinry mais a subi une semelle du milieu de Chambly (34e). Dans la foulée, l’international portugais, qui boitait sérieusement, a failli encaisser un but gag sur une mésentente avec Jérémy Morel (40e).

Si la charnière centrale composée de Bakary Koné et Mapou Yanga-Mbiwa s’est révélée moins flippante que lors de ses deux précédents en décembre face à Tours (2-1) et Ajaccio (1-3), le retour programmé de Samuel Umtiti ne sera pas de trop dimanche (21 heures) face à l’OM. Avant ce choc dans la course au podium de L1, Lyon devra peaufiner ce nouveau 4-3-3 dans lequel Alexandre Lacazette a encore semblé isolé (une seule frappe tentée en fin de rencontre), même contre le 11e de National.

Mots-clés :