Illustration lors d'un contrôle de la gendarmerie. C. Alain / 20 Minutes.
Illustration lors d'un contrôle de la gendarmerie. C. Alain / 20 Minutes. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

Un coup de fil et une intervention bien inhabituels pour les forces de l’ordre. Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes de Pont-Saint-Esprit (Gard) ont interpellé un automobiliste qui roulait avec 2,18 grammes d’alcool par litre de sang.

Une opération banale si ce n’est que les forces de l’ordre ont été alertées par le conducteur lui-même. Dans un premier temps, les gendarmes avaient été appelés dans la nuit par un témoin les informant qu’un homme était en train de percuter plusieurs véhicules sous ses fenêtres en essayant de manœuvrer.

Sans permis ni assurance

Quelques minutes plus tard, le conducteur en personne, un homme de 50 ans résident à Saint-Marcel d’Ardèche (Ardèche), s’était lui-même fendu d’un coup de fil à la gendarmerie pour expliquer qu’il roulait en état d’ébriété. L’homme, qui circulait sans permis et sans assurance, a été placé en cellule de dégrisement, indique ce dimanche Le Dauphiné Libéré, avant de probables poursuites judiciaires.

Mots-clés :