L'appel lancé sur les réseaux sociaux à porter symboliquement une kippa le 15 janvier 2016, a été fait par deux jeunes femmes de Lyon
L'appel lancé sur les réseaux sociaux à porter symboliquement une kippa le 15 janvier 2016, a été fait par deux jeunes femmes de Lyon - Capture d'écran Twitter

« #TousAvecUneKippa » : ce mot d’ordre qui a été lancé sur les réseaux sociaux après la tentative d’assassinat d’un enseignant juif à Marseille par un adolescent de 16 ans, vient de Lyon. Ce sont deux jeunes femmes qui en ont eu l’idée, rapporte Le Progrès.

Kerima Mendes est une journaliste qui habite entre Rhône et Saône mais travaille une partie de la semaine à Paris, et Sophie est une ancienne étudiante de l’EM-Lyon. Les deux amies ont décidé de lancer l’idée, appelant les internautes à jouer symboliquement le jeu sur les réseaux sociaux vendredi.

 

 

« L’idée est que tous les Français soient solidaires et montrent leur soutien aux juifs, mais dans une action légère », explique Sophie, interrogée par le quotidien régional.

>> Lire aussi : Port de la kippa : « La porter, c’est ne pas céder au chantage »

Depuis cet appel, nombre d’entre eux ont déjà commencé à publier des photos détournées de personnalités portant la kippa, comme Vladimir Poutine ou David Beckham. 

 

 

 

 

 

Ils ont également revisité des monuments, à limage du Corcovado à Rio, multipliant les jeux de mot.

Mots-clés :