Stéphane Ruffier arrête le tir au but de Wilfried Rother et qualifie Saint-Etienne à Raon-l'Etape (1-1, tab 3-4) en Coupe de France.
Stéphane Ruffier arrête le tir au but de Wilfried Rother et qualifie Saint-Etienne à Raon-l'Etape (1-1, tab 3-4) en Coupe de France. - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

A l’humour Vosges, Stéphane Ruffier préfère l’humour vache. Le gardien de Saint-Etienne a été vu à l’issue de la séance de tirs au but, qui a permis à son club de se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France, le regard noir et pourrissant Wilfried Rother, le défenseur de Raon dont il venait d’arrêter la tentative.

Coutumier du fait ?

Les mots lancés par le portier stéphanois ? « Guignol, rentre chez toi ! N’oublie pas de me regarder en Europa League. » C’est ce qu’affirme Wilfried Rother. La raison à tout ça ? Une boutade du défenseur avant la séance de tirs au but. « Il l’a mal prise et m’a traité. Apparement il est coutumier du fait, ce n’est pas grave », sourit le Raonnais.

 

Mais quelle était la vanne ? « Je lui ai demandé de nous laisser la séance de tirs au but, dévoile Wilfried Rother. Il l’a pris au premier degré, c’est un professionnel (rires). »

Une autre version émerge sur Twitter

Sur Twitter, une autre version des faits émerge depuis l’AS Saint-Etienne.

Depuis, le gardien de l’ASSE est conspué sur les réseaux sociaux… avec plus ou moins d’humour. Et le joueur de Raon charge aussi.

Mots-clés :