- no credit

©2006 20 minutes

Qui en veut à l'église de la Duchère (Lyon 9e) ? Deux semaines après une première nuit de vandalisme, le bâtiment de Notre-Dame-de-la-Sauvegarde, situé avenue Ben-Gourion, a de nouveau été la cible de pyromanes dans la nuit de samedi à hier. Aux environs de minuit, un incendie s'est déclaré dans la sacristie, à quelques mètres de l'église. « Le feu a été rapidement maîtrisé par les pompiers et il y a eu peu de dégâts. Il s'agit d'un incendie volontaire », indique- t-on à la brigade criminelle de la police judiciaire de Lyon, saisie de l'enquête.

Hier matin, des techniciens de l'identité judiciaire et de la police scientifique d'Ecully ont procédé aux premières constatations. Des bougies auraient été allumées dans la nuit sur un tas de papier. L'édifice était fermé au public depuis quinze jours. Dans la nuit du vendredi au samedi 28 octobre, une moto avait déjà été brûlée dans l'église, endommageant le mobilier et noircissant les murs. « Je ne comprends pas un tel geste dans ce quartier où les communautés sont soudées », a déclaré, sous le choc, le prêtre de l'église, François Cristin. Hier soir, le Grand rabbin et le recteur de la Grande mosquée de Lyon étaient sur place aux côtés du cardinal Philippe Barbarin pour dénoncer cet acte. Tout comme le maire PS de Lyon. « Je suis inquiet. Nous ne sommes pas venus à bout des problèmes des banlieues », a indiqué Gérard Collomb. « Ce sont deux ou trois ignorants qui ont fait ça et qui salissent le quartier », s'est indigné Mehdi, 19 ans, habitant de la Sauvegarde.

F. C. et C. B.

En avril 2002, la synagogue de la Duchère avait été endommagée par un incendie volontaire commis à l'aide d'une voiture bélier. Les auteurs n'ont jamais été retrouvés.