Une année charnière pour Renault Trucks

0 contributions
Publié le 7 mars 2013.

économie L'entreprise va sortir une nouvelle gamme de véhicules

Peut-être le bout du tunnel ? Ou du moins, l'espoir d'un horizon plus dégagé ? L'entreprise Renault Trucks, qui a présenté mercredi les résultats de l'année 2012, a annoncé que les périodes de chômage partiel observées sur les sites de Saint-Priest et Vénissieux touchaient à leurs fins. Confrontée à la baisse du marché européen des poids lourds de 25 % entre janvier et novembre, l'entreprise a dû recourir une nouvelle fois à cette mesure en début d'année. «Cela permet de préserver l'emploi et de garder nos compétences en interne de façon à être prêt lorsque le marché redémarre», justifie Bruno Blin, le PDG de Renault Trucks.

«C'est un moindre mal, même s'il est clair que nous aurions préféré des indemnisations à 100 % pour préserver le pouvoir d'achat des salariés, poursuit Bernard Fauche, délégué CFDT. Si cette mesure de chômage partiel n'avait pas été appliquée, nous aurions couru le risque majeur d'un plan social partiel.» Renault Trucks, qui a enregistré une baisse de ses ventes de 14 % par rapport à 2011, espère reconquérir des parts de marché dès cet été en renouvelant intégralement sa gamme de véhicules. «On veut taper un grand coup, précise Bruno Blin. Si on écoute les économistes, 2013 sera encore une année difficile. Mais on voit déjà une reprise de l'activité lors de ce premier trimestre.» «Les ventes remontent, confirme Frédéric Panetié, délégué CGT. Au 27 février, nous avions vendu 131 véhicules par jour en France. Le point d'équilibre est à 120 véhicules. A titre de comparaison, en décembre, nous étions à 103.» Pour autant, le syndicaliste reste prudent. «Notre marché est plus restreint. La réorganisation du groupe fait que notre activité se limite à l'Europe. Nous n'avons pas accès au BRIC - Brésil, Russie, Inde et Chine -, des marchés porteurs. On va forcément vendre moins de véhicules.»

Caroline Girardon
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr