La clinique de l'Est ressuscite

Santé Les obstacles à l'implantation du pôle à Villeurbanne ont été levés

Elisa Riberry

— 

Les personnels du Grand Large réunis jeudi devant la Mutualité.

Les personnels du Grand Large réunis jeudi devant la Mutualité. — C. Villemain / 20 minutes

Le rassemblement jeudi matin et l'attente dans le froid des personnel de la clinique du Grand Large n'auront pas été vains. Après plusieurs rebondissements, le projet de centre hospitalier de l'Est Lyonnais, porté par la Mutualité française du Rhône et le groupe Capio (clinique du Tonkin), a franchi une étape décisive. Les administrateurs de la Mutualité, qui bloquaient l'avancée du dossier en s'opposant depuis la fin 2012 à la localisation du futur établissement à Villeurbanne sont revenus sur leur décision.

« L'unique solution »


Ces derniers, qui souhaitaient voir la future clinique s'ériger à Décines, ont finalement donné leur accord à la réalisation du projet à Cusset (Villeurbanne), a confirmé jeudi la Mutualité. « Nous sommes heureux de cette décision et nous avons toujours la volonté de construire ce bel établissement. Nous voulons concrétiser ce regroupement au plus vite », a réagi Philippe Durand, directeur général délégué du groupe Capio. Une nouvelle également accueillie avec soulagement par les personnels et médecins de la clinique du Grand Large, à Décines, menacée de fermeture en cas d'abandon du projet. «Nos 124 emplois sont condamnés. Aujourd'hui, c'est notre dernière chance », indiquait, lors du comité d'accueil réservé aux administrateurs, Catherine, infirmière à Décines. «Le regroupement est l'unique solution pour sauver les emplois et l'offre de soins dans l'Est Lyonnais», rappelle Olivier Ganne, président de la commission médicale d'établissement du Grand Large. Si tout avance désormais comme prévu, la clinique de 700 lits pourrait ouvrir à la fin 2016 et disposerait notamment d'un vaste plateau de chirurgie, de services d'obstétrique et d'urgences. Jusqu'à leur transfert au sein du nouvel établissement, le Grand Large et le Tonkin (Villeurbanne) resteront ouverts au public. Ensuite, un nouveau pôle de santé devrait être créé à Décines, pour assurer les soins médicaux de proximité.

■ Rappel

Capio et la Mutualité ont décidé de s'unir à l'été 2012 pour bénéficier de l'aide de l'Agence régionale de santé. L'Etat, qui refusait de contribuer à deux projets distincts, devrait apporter 30 millions d'euros.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.