0 contributions
Publié le 23 janvier 2013.

Culture A Lyon et Saint-Romain, une expo est dédiée aux péplums

Qu'on se le dise une bonne fois pour toutes : les Gaulois ne portaient ni tresses ni ailes de poulet sur leurs casques, et les gladiateurs ne déclaraient pas à César «Morituri te salutant» avant le combat. Tout ça, c'est du cinéma. Jusqu'au 7 avril, les musées gallo-romains de Lyon et de Saint-Romain-en-Gal présentent l'exposition Peplum, ces films dont l'intrigue se situe dans l'antiquité romaine, le plus souvent.

A travers différents modules intégrés à l'exposition permanente du musée lyonnais (bataille, jeux du cirque, martyrs), les curieux peuvent démêler les vérités historiques des inventions hollywoodiennes. Et surtout revoir avec plaisir des extraits des films Spartacus, Ben Hur ou encore Gladiator, qui ont remis ce genre au goût du jour.

«Le péplum nous présente une vision fantasmée de l'antiquité, explique Hugues Savey-Guerraz, du service scientifique des musées gallo-romains. Pour faire un bon péplum, il faut un couple mythique, du spectaculaire et un vrai méchant.» De quoi faire une bonne intrigue, mais pas forcément un film respectueux de l'Histoire, même si certains cinéastes ont été extrêmement pointilleux. «Il a fallu plus de deux ans de préparation avant de tourner la célèbre course de chars de Ben Hur», raconte Alexandra Coste, du service culturel du musée de Fourvière. Pour comprendre la genèse de ce genre cinématographique à part, il faut poursuivre la visite au musée de Saint-Romain-en-Gal de Vienne. L'exposition permet d'entrer dans les coulisses des péplums, d'en comprendre l'inspiration, mais aussi de voir comment l'univers des péplums a influencé le cinéma moderne.

En lui offrant, par exemple, un héros justicier, amoureux d'une belle jeune femme, et le plus souvent hyper musclé, ce qui ne gâche rien.

Anne Dory
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr