Ce mardi, neuf fonctionnaires ont été interrogés à Villeurbanne.
Ce mardi, neuf fonctionnaires ont été interrogés à Villeurbanne.

Un mandat de dépôt et cinq mises en examen. Jeudi soir, à l'heure où nous bouclions cette édition, l'un des sept policiers interpellés mardi à l'aube dans la région lyonnaise dans une affaire de corruption et trafic d'influence présumés avait été incarcéré sur décision du juge des libertés et de la détention. Quatre autres fonctionnaires, dont les deux délégués du procureur également mis en cause, ont aussi été mis en examen mais laissés libres, selon Le Progrès. Huit autres personnes devaient également être présentées au parquet dans la soirée, dont les deux frères d'une famille de Vénissieux, connus selon le procureur de la république de Lyon pour trafic de stupéfiants et vols aggravés. Une fratrie à laquelle les fonctionnaires sont soupçonnés d'avoir rendu des services et donné des informations ayant compromis des procédures policières. En contrepartie, les policiers et délégués auraient bénéficié de différents avantages, allant de l'invitation au restaurant à la fourniture de téléphone portables, de téléviseurs et d'électroménager. E.R.