Dernier royaume Volume 7, Les désarçonnés de Pascal Quignard chez Grasset (Paris, France)

0 contributions
Publié le 6 septembre 2012.

Résumé

«Tout mythe explique une situation actuelle par le renversement d'une situation antérieure.
Tout à coup quelque chose désarçonne l'âme dans le corps.
Tout à coup un amour renverse le cours de notre vie.
Tout à coup une mort imprévue fait basculer l'ordre du monde et surtout celui du passé car le temps est continûment neuf. Le temps est de plus en plus neuf. Il afflue sans cesse directement de l'origine. Il faut retraverser la détresse originaire autant de fois qu'on veut revivre.»

Pascal Quignard est né en 1948 à Verneuil-sur-Avre (France). Il est romancier (Le salon du Wurtemberg, Tous les matins du monde, Terrasse à Rome, Villa Amalia, Les solidarités mystérieuses...). Les désarçonnés est le tome VII de Dernier royaume.

Courier des auteurs le 05/09/2012

1) Qui êtes-vous ? !
Je l'ignore

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Renaître

3) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
«Parto, ti lascio» de Porpora

4) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La solitude

5) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescent «un jour j'écrirai des livres» ?
En lisant.

6) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lecteur) ?
Peau d'âne de Charles Perrault

7) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
J'ai été libraire en 1965 et 1966 à Dieppe.

La revue de presse : Baptiste Liger - Lire, août 2012

Dans le septième volet de la série Dernier Royaume, Pascal Quignard continue d'explorer le mystère du sexe et de la mort, à travers la figure de l'homme tombé de cheval. Magnifique...
A travers ces digressions intenses et épurées sur la mort, le sexe ou la création, Pascal Quignard n'en oublie pas pour autant d'être ouvertement politique (tous les passages sur la guerre en sont la preuve la plus explicite) et jamais son art du collage n'a été à ce point virtuose et impressionnant. Mais, au fond, s'il est quelque chose qu'il tente de saisir dans ses songes, c'est surtout le temps, insaisissable, "cette étrange instance où le néant appelle le vivant". Et inversement.

Le choix des libraires en partenariat avec 20minutes.fr
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr