Dans «Ces rêves qu'on piétine», Spitzer entrecroise des destins de femmes au crépuscule du Troisième Reich

Livres Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Ces rêves qu'on piétine» par Sébastien Spitzer chez L'Observatoire (304 p., 20€).

Ecrit par la communauté

— 

«Ces rêves qu'on piétine» par Sébastien Spitzer chez L'Observatoire (304 p., 20€).

«Ces rêves qu'on piétine» par Sébastien Spitzer chez L'Observatoire (304 p., 20€). — L'Observatoire/20 Minutes

On a lu pour vous «Ces rêves qu'on piétine» par Sébastien Spitzer chez L'Observatoire (304 p., 20€).

Ma citation préférée :

« C’était un roulement de locomotive qui crachait "Juif" comme suif à chaque tour de bielle, comme l’hélice d’un paquebot propulsant des milliers d’âmes à coups de pales fendant les flots : "Juifs, Juifs ". »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que, dans ce livre, on découvre une autre Histoire, celle qu’un roman décide de rendre vivante, en incarnant des femmes et des hommes qui l’ont faite.
  • Parce qu'on ressent le travail historique dans cette œuvre mais aussi la fiction comme une valse à deux temps. Dans une postface l’auteur s’explique sur cette approche.
  • Parce que le style est un peu déconcertant au début avec ses mystères et ses secrets et c’est pour moi un bon signe de ne pas savoir où l’auteur nous emmène (je n’avais pas lu de critiques au préalable !). J’ai été d’abord pris dans les phares d’une écriture riche au rythme saccadé qui fonctionne de manière hypnotique.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Deux parcours sont décrits : celui d’Ava et de sa mère échappées des camps de concentration et celui de Magda Goebbels dans son bunker avec Hitler. Bien sûr ces itinérances tressées auront un point de rencontre.

Les personnages. Magda Goebbels, ses enfants, Hitler, Ava, sa mère…

Les lieux. Berlin

L’époque. Ces rêves qu’on piétine est un premier roman basé sur des faits réels à la fin de la Seconde Guerre Mondiale

L’auteur. Sébastien Spitzer

Ce 2min' a été préparé avec soin par Christian : « Je lis beaucoup la nuit avec un goût hétéroclite. je fais attention à ne pas divulgâcher l’histoire dans mon commentaire. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici