On a lu pour vous «Trois verres de vodka» par Dominique Schneidre chez JCLattès (19€, 320 p).

Ma citation préférée :

« Chez vous, en Europe de l’Ouest ou en Amérique, tout est plus facile, mais votre âme, tu peux me dire ce que vous en avez fait ? »


Pourquoi ce livre ?

  • Parce que dans cette autofiction, Dominique Schneidre livre un très bel hommage au célèbre réalisateur, metteur en scène, scénariste et écrivain polonais Andrzej Zulawski, mort l’année dernière. Un homme qu’elle a côtoyé pendant 25 ans. Nous n’avons pas besoin de connaître ses œuvres pour apprécier le roman.
  • Parce que l’auteur nous tisse une véritable fresque historique, artistique et culturelle de la France et de la Pologne du XXe siècle pour souligner les incompréhensions entre les différents protagonistes. Nous suivons ainsi de façon très détaillée les bouleversements politiques et culturels de la Pologne pendant la Guerre Froide, une véritable leçon d’Histoire, réservée aux initiés !
  • Parce que l’auteur nous immerge au sein d’une véritable émulsion artistique, dans un cercle très fermé d’artistes/cinéastes, qu’elle nous décrit de façon très réaliste. Nous sommes plusieurs fois projetés dans les coulisses des films en tournage, et cela donne envie de nous plonger dans ce cinéma, qui reste plutôt méconnu du grand public.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Cécile et Tom, un couple franco-américain, hébergent dans les années 1970, Andrzej Zulawski, un réalisateur polonais très engagé et extravagant. Une amitié pleine d’incompréhensions va se créer, entre ces Occidentaux qui ont tout mais qui n’en font rien et Andrzej, qui se bat pour sa liberté.

Les personnages. Il y a Cécile, psychologue pour enfant, en décalage avec ce petit cercle d’artistes. Elle héberge Tom, son compagnon américain de 25 ans, étudiant en cinéma en France. C’est par son intermédiaire qu’ils rencontrent Andrzej, ce cinéaste tonitruant, mis à l’honneur dans le roman.

Les lieux. Le roman oscille entre les beaux appartements parisiens où les artistes se retrouvent pour parler Art, les quartiers branchés de New York où le beau monde se retrouve pour faire la fête, et bien sûr, la Pologne meurtrie des années 1970, qui reste au cœur de l’intrigue.

L’époque. Entre 1975 et 1985, pendant la Guerre Froide, période de faste et d’effervescence en France, et synonyme d’oppression, de censure, de pauvreté et de révolte en Pologne.

L’auteur. Dominique Schneidre est le nom de plume de Dominique Schneider, une écrivaine Française qui a écrit neufs romans. Son dernier roman auto fictionnel « Avons-nous assez navigué ? » a rencontré un franc succès en 2014.

Ce 2min' a été préparé Avec envie par Chloé

Passionnée de littérature et d’art en général, les livres sont mes compagnons les plus fidèles. Je contribue au développement de 2minbooks !

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici