«La Maison des Turner», d'Angela Flournoy, un grand roman familial américain

ROMAN Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «La Maison des Turner» par Angela Flournoy chez Les Escales (21.90€, 352 p).

Ecrit par la communauté

— 

«La Maison des Turner» par Angela Flournoy chez Les Escales (21.90€, 352 p).

«La Maison des Turner» par Angela Flournoy chez Les Escales (21.90€, 352 p). — Les Escales/20 Minutes

On a lu pour vous «La Maison des Turner» par Angela Flournoy chez Les Escales (21.90€, 352 p).

Ma citation préférée :

« La maison de Yarrow Street, c’était leur mascotte sédentaire, et ses façades délabrées, les armoiries des Turner. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que ce roman réunit, autour d’une maison, une famille afro-américaine de treize enfants, sur près d’un demi-siècle. Avec La Maison des Turner, Angela Flournoy réinvente le grand roman familial américain.
  • Parce que c’est un roman sur la crise qui a frappé les États-Unis à la fin des années 2000, et plus particulièrement la ville de Détroit. Le portrait est sombre, mais pas sans espoir. C’est déjà un morceau d’Histoire que le lecteur découvre.
  • Parce que la famille esquissée dans ce roman n’est peut-être pas la plus heureuse, ou la plus fonctionnelle, mais elle sonne juste, elle est touchante, et elle permet d’aborder de nombreux thèmes intéressants : la difficulté de trouver sa place dans une grande fratrie, l’image qu’on se construit de ses parents, le temps qui passe, la maladie, l’âge, les rivalités…
  • Parce que c’est un premier roman brillant et bien mené, qui ne nous perd jamais dans cette famille pourtant tentaculaire. Et ça, avec treize enfants, ça tient de l’exploit !
  • Parce qu’il y a un fantôme (eh oui !). Réel, ou inventé, nous vous laissons le découvrir… Le récit se pare alors d’un mysticisme inspiré des légendes afro-américaines.

>> A lire aussi : Faites partie de la communauté «Livres» de 20 Minutes en chroniquant vos livres préférés

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Quand Mme Turner devient trop faible pour continuer à vivre dans la maison familiale de Yarrow Street, à Détroit, ses treize enfants se penchent sur l’avenir de cette maison qu’ils ont toujours connue. La vendre, la garder ? Dans un contexte de crise économique, le choix n’est pas facile.

Les personnages. De Cha-Cha, l’aîné en prises avec ses interrogations métaphysiques et son couple en péril à Lelah, la cadette ravagée par son addiction au jeu, nous suivons une incroyable fratrie de treize enfants.

Les lieux. C’est un Détroit en crise que nous dévoile Angela Flournoy. Pas encore tout à fait en faillite, mais déjà bien moribond.

L’époque. L’intrigue court des années 1940 à 2008 : plusieurs décennies d’histoire familiale, à découvrir dans un récit dense, mais jamais lourd.

L’auteur. Angela Flournoy signe ici son premier roman, et s’en tire avec les honneurs !

Ce 2min' a été préparé sur le perron d’une maison de Yarrow Street par Emily.

Lectrice enthousiaste, rédactrice passionnée, blogueuse à chat. J’écris pour les sites Café Powell et The American Break, où je parle avec chaleur de littérature américaine, de romans jeunesse, de fresques historiques et, de temps en temps, de mes voyages aux States !

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici