Courrier des auteurs le 17/03/2015

1) Qui êtes-vous ? !
J'ai 37 ans, je vis près de Bordeaux avec mon mari, mon fils, ma chienne et j'aime la salade de chèvre chaud et les séries télévisées plus que de raison.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
On y rencontre l'amour, l'amitié et le changement de vie, mais le thème central de ce livre est la quête du bonheur.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Nous allons tous au même endroit, autant rendre le chemin plus heureux.»

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
«J'irai au bout de mes rêves» de Jean-Jacques Goldman. On le retrouve quelques fois au fil des pages.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Je n'aime rien tant que partager des émotions, des rires, des larmes, des bouffées de bonheur. Des petits bouts de vie, quoi.

6) Avez-vous des rituels d'écrivain ? (Choix du lieu, de l'horaire, d'une musique de fond) ?
Aucun, je fonctionne beaucoup à l'instinct. Je peux ne pas écrire pendant des jours, puis une idée me vient et l'envie devient irrépressible. Alors, je m'installe sur mon canapé, dans le jardin ou dans un parc, mon ordinateur sur les genoux, et je laisse les mots me guider. J'ai juste besoin de vie autour de moi, que ce soit mon fils qui joue, les oiseaux qui chantent ou la télé qui tourne.

7) Comment vous vient l'inspiration ?
Les idées s'imposent toutes seules, sans que je les cherche, surtout pas quand je les cherche d'ailleurs. J'essaie de créer de toutes pièces les personnages et les situations, mais forcément, le monde qui m'entoure doit m'inspirer. Je suis une vraie éponge.

8) Comment l'écriture est-elle entrée dans votre vie ? Vous êtes-vous dit enfant ou adolescente «un jour j'écrirai des livres» ?
J'en ai toujours rêvé en tout cas, mais je ne m'en pensais pas capable, et j'imaginais encore moins que ça puisse intéresser quelqu'un. J'ai écrit mon premier début de roman à huit ans. Alors quand «Le premier jour du reste de ma vie» a été publié, j'ai eu une pensée émue pour la petite fille qui racontait une histoire sur son cahier de brouillon vert.

9) Vous souvenez-vous de vos premiers chocs littéraires (en tant que lectrice) ?
Les carnets de poèmes de ma grand-mère, dans lesquels je me plongeais pendant des heures à chaque fois qu'elle me gardait. C'est en la lisant que j'ai découvert la magie des mots.

10) Savez-vous à quoi servent les écrivains ? !
En lisant, on peut s'instruire, s'évader, s'émouvoir, se tourmenter. Alors je crois que les écrivains servent à rendre la vie plus riche. Plus belle.

11) Quelle place tiennent les librairies dans votre vie ?
Je pourrais vivre dans une librairie. J'aime pousser la porte et me retrouver entourée d'histoires, d'émotions. J'aime être attirée par une couverture, lire la quatrième, toucher le papier, le sentir et me réjouir à l'avance du moment que je vais passer.

12) Quelle place tiennent les livres dans votre vie ?
A la maison, il y a des livres partout : à côté du lit, dans la bibliothèque, dans les toilettes, dans la voiture, dans le sac, à côté de la baignoire. Et depuis quelque temps, la chambre de mon fils se remplit de livres à sa demande, pour ma plus grande joie.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.