"L'accumulatôr à bidouilleries" de Leila Brient chez Winioux (Le Bleymard)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

L'accumulatôr à bidouilleries

L'accumulatôr à bidouilleries — Le choix des libraires

Résumé

Julie Grugeaux

Après une première vie dans la chimie, Julie s'est reconvertie en 2011 pour devenir artiste peintre - peintre en décors.
Elle illustre un roman jeunesse en 2012. Cette première expérience dans le monde du livre est une révélation : Julie sera également illustratrice pour la jeunesse !
Installée dans son atelier à proximité de Bordeaux, en acrobate des pinceaux, et en faiseuse d'images, elle jongle aujourd'hui avec la couleur et la matière.
Elle déchire, coupe, colle papiers et tissus glanés çà et là, dessine et peint en utilisant toutes sortes de techniques pour vous transporter dans son monde décalé, pétillant, poétique, un brin rétro et parfois chargé d'émotion.

Leïla Brient

Après une licence de lettres, puis une de graphisme, Leïla Brient décide de tisser ses deux passions en se consacrant à la littérature pour enfants. Tantôt à la plume, tantôt aux crayons, elle aime explorer divers univers et diverses techniques, toujours curieuse de nouvelles rencontres et de nouveaux voyages.

La revue de presse : Marianne Enault - Le Journal du Dimanche du 16 mars 2014

Expliquer la surconsommation aux enfants ? C'est possible, sans être rébarbatif, moralisateur, ennuyant et plat. La preuve avec L'accumulatôr à bidouilleries...
A l'appui de cette histoire, pleine d'humour, des dessins-collages qui illustrent parfaitement le message de l'auteur. La double-page centrale - qui se déplie - met en scène le fameux accumulatôr à bidouilleries, flottant dans un fatras d'objets. Les enfants se plairont à les énumérer, pour mieux en percevoir l'inutilité. Et pour les plus petits qui passeront à côté, le mot "bidouilleries" et ses dérivés "bidules, bidouilles, bidouillette" vous assureront un certain succès. Testé !

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.