"La perspective du primate" de Jean-Fabien chez Paul & Mike (Paris)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

La perspective du primate

La perspective du primate — Le choix des libraires

Résumé

La grande richesse porte en elle une complexité qui laisse peu de chances à l'hésitation ou à l'indécision. De nombreuses sollicitations imposent le choix et le renoncement comme seul échappatoire : garder son argent sous son matelas ou le confier à un banquier véreux, l'investir dans les affaires ou alors s'offrir des danseuses ukrainiennes, faire ses courses chez Shopy ou flamber à la Tour d'argent.

Jean-Fabien, cadre supérieur dans une grande entreprise, médite sur sa condition d'homme et rencontre des femmes de tous horizons (l'horizontalité étant un de ses objectifs secondaires] avec le doute et la nécessité du choix qui le rapprochent du nanti : doit-il en choisir une ou diversifier son portefeuille ? Parier sur la jeunesse d'une courbe ou sur des valeurs sûres (avec l'amortissement associé) ? En fait, Jean-Fabien a de grandes théories sur tout et rien, il décide donc de les mettre en application à travers ce journal que vous tenez entre les mains et dont vous êtes peut-être l'héroïne (il a conscience, en effet, que son salut passe par la femme). En ce qui concerne le héros, il ne peut y en avoir qu'un.

Courrier des auteurs le 20/01/2014

1) Qui êtes-vous ? !
Je m'appelle Jean-Fabien et je suis un agent double.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
C'est l'histoire d'un cadre à la dérive qui essaye de modéliser le comportement féminin (c'est ça ou traîner à la machine à café et il est allergique à la caféine).

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Ma grande passion dans la vie, c'est les femmes. Je leur trouve un charme et un mystère qui m'attirent comme l'aimant attire le clou, fût-il rouillé. Ay physicien qui sommeille en toi, il n'aura pas échappé que le clou (même rouillé) exerce sur l'aimant une force d'attraction, certes opposée, mais d'égale intensité.».

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Ce serait la musique des voyages, cette petite musique d'ascenseur qu'Air France s'obstine à nous mettre à l'atterrissage quand on se demande encore si l'on doit se réveiller ou juste vomir.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Le secret éternel du fonctionnement du cerveau féminin.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.