"Le passage du diable" de Anne Fine chez Ecole des loisirs (Paris, France)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le passage du diable

Le passage du diable — Le choix des libraires

Résumé

Depuis son plus jeune âge, Daniel Cunningham a vécu enfermé, avec pour seule compagnie les livres et sa mère - qui l'a gardé reclus, à l'écart du monde extérieur, et qui n'a cessé de lui répéter qu'il était malade.
Un jour, des coups frappés à la porte vont tout changer. Des voisins ont découvert son existence, et résolu de libérer Daniel de l'emprise de sa mère. Pris en charge par le Dr Marlow et sa famille, il va découvrir peu à peu que tout ce qu'il tenait pour vrai jusque-là n'était qu'un tissu d'histoires racontées pour le protéger.
Mais le protéger de quoi ?
De sa vie d'avant, Daniel n'a gardé qu'une maison de poupée. Et pas n'importe quelle maison de poupée : c'est la réplique exacte de la maison natale de sa mère, une maison qui recèle de nombreux et sombres secrets.
Jusqu'à quels vertiges ces secrets conduiront-ils Daniel ?

Anne Fine est née à Leicester en 1947. Après ses études dans des écoles de filles, elle est devenue professeur, mais ne l'est pas restée très longtemps. Ses romans, caractérisés par une insolence et un humour dévastateurs, ont été acclamés par la critique. Elle a obtenu le Guardian Children's Fiction Award et la Carnegie Medal pour "L'Amoureux de ma mère". "Madame Doubtfire" (paru une première fois sous le titre "Quand Papa était femme de ménage") a été porté à l'écran et a connu un immense succès. Anne Fine écrit également pour les adultes. "Un bonheur mortel" (Editions de l'Olivier) a reçu en 1990 le Scottish Arts Council Book Award. Elle a été désignée en 2001 comme Children's Laureate au Royaume-Uni, devenant ainsi ambassadrice de la littérature de jeunesse pendant deux ans.

Le choix des libraires : choisi le 24/01/2014 par Nelly D. de la librairie MARTELLE à AMIENS, France

Daniel a vécu toute son enfance reclus dans son lit persuadé qu'il était malade, avec pour seule compagnie sa mère, des livres et une maison de poupée, fidèle réplique de la maison d'enfance de sa mère. Jusqu'au jour où des voisins vont apprendre son existence et le tirer des "griffes" de sa mère. Recueilli par un médecin et sa famille, il va très vite comprendre que sa vie n'est qu'un grand mensonge orchestrée par une mère folle...
Quels secrets a-t-elle voulu lui cacher ? Et que se cache derrière cette maison de poupées et ses personnages si ressemblants ? Et cet oncle qui apparaît dans sa vie, peut-il lui faire confiance ?

Anne Fine, connue pour sa série du Chat Assassin, nous transporte ici dans un roman plus mature, plus sombre plein de mystères et de questions en suspens. Nous suivons presque malgré nous l'histoire de Daniel et de sa mère, qui bien qu'absente, est l'un des personnages clefs de cette histoire.
Impossible de refermer ce livre sans connaître tous les mystères qui entourent cette étrange famille.

La revue de presse : Michel Abescat - Télérama du 12 février 2014

On pénètre dans ce livre comme dans une maison un peu étrange...
Anne Fine joue à merveille des codes du roman gothique, plonge son lecteur du côté de Henry James, celui du Tour d'écrou, ou de Conan Doyle. Elle en rend formidablement la langue, les images et les ambiances. Sans jamais que son livre sente la poussière. Le Passage du diable se lit avec autant de fièvre qu'un roman de Stephen King.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.