"Le bel otage" de Zayd Muti'Dammaj chez Zoé (Carouge, Suisse)

en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Le bel otage

Le bel otage — Le choix des libraires

Résumé

Le jeune narrateur a douze ans lorsqu'il est enlevé à sa famille pour servir comme duwaydar au palais du gouverneur. Mais qu'est-ce qu'un duwaydar ? Sa question fait sourire.
C'est en partageant la chambre de son ami, le «beau duwaydar», qu'il va peu à peu comprendre; la nuit, les femmes du palais viennent le rejoindre et l'étreindre. Alors, quand la très belle soeur du gouverneur le réclame à son tour, le jeune otage sent gronder en lui deux forces antagonistes, le désir et la rébellion.
Ce roman, bref et intense, unique dans la littérature yéménite et célèbre dans tout le monde arabe, n'est pas seulement un roman d'amour et d'amitié, c'est aussi une initiation au désir, un plaidoyer pour la liberté, un roman social et politique sur l'oppression du régime de l'imamat dans les années 1940.

ZAYD MUTI' DAMMAJ, (1943-2000) est le romancier yéménite le plus connu dans le monde arabe. Après une enfance dans la ville de Taëz, il étudia en Égypte et mena une carrière de haut fonctionnaire, puis d'homme politique. Il est également l'auteur de nombreux recueils de nouvelles et d'un récit sur la mémoire de Taëz.

La revue de presse : Catherine Simon - Le Monde du 5 septembre 2013

Poétique et révolté, " Le Bel Otage " de Zayd Muti' Dammaj donne chair et couleurs au Yémen despotique des années 1940...
Comme dans les contes, le pays, où est situé le récit, n'est pas nommé. Pas plus que le jeune garçon, héros et narrateur du Bel Otage. Enlevé de force, dans son village, par des soldats du souverain, l'apprenti duwaydar va découvrir, en solitaire, le chemin de la révolte. C'est par sa voix, naïve et pudibonde, que sont dévoilés les mystères du palais-labyrinthe, sujet de ce curieux roman, édité à Beyrouth en 1984 - auquel les éditions suisses Zoé ont eu l'heureuse idée d'offrir une nouvelle traduction française...
Loin d'être une invention ou une fable orientale, Le Bel Otage doit être pris pour ce qu'il est : un roman historique - en partie autobiographique, puisqu'un cousin de l'auteur fut réellement pris comme otage par l'ancien imam-roi de Sanaa.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

Mots-clés :

Aucun mot-clé.