"Brèves saisons au paradis" de Claude Arnaud chez Grasset (Paris, France)

0 contributions
Publié le 15 novembre 2012.

Résumé

Paris, début des années 80. Claude a vingt-cinq ans et il est amoureux. Dans l'appartement qu'il partage avec Jacques et Bernard, la vie est dense, joyeuse, électrique. On se lève à l'heure où les autres déjeunent, accueille jusqu'au milieu de la nuit les amis les plus étranges, parle jusqu'au tournis de littérature et de cinéma. L'été, ce sont de longues vacances à Tanger, port déliquescent aux garçons peu farouches.
Jacques cesse soudain d'aimer Claude, le trio se scinde alors qu'apparaît un mal mystérieux, et Claude commence une autre vie avec Anne...
Une nouvelle saison au paradis, au tournant de cet ample roman de formation inauguré par Qu'as-tu fait de tes frères ?Et un vibrant hommage à la vitalité exubérante d'une génération, née sous le soleil des années 70.

Claude Arnaud est romancier, essayiste et critique. Son dernier roman, Qu'as-tu fait de tes frères ?, est paru chez Grasset en 2010.

Courier des auteurs le 15/11/2012

«Claude Arnaud» dédicacera son livre les 24 ou 25 novembre à la Fête du Livre de Radio France (partenaire de Lechoixdeslibraires.com)

http ://www.radiofrance.fr/espace-pro/evenements/fete-du-livre/les-auteurs/

1) Qui êtes-vous ? !
J'ai écrit un livre intitulé "Qui dit je en nous ?" et cherchais encore la réponse au terme de ses quatre cents pages.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
On ne cesse de différer de soi, de la naissance à la mort : "Brèves saisons au paradis" raconte comment s'est formé celui que je fus dans les années 80, à travers les tempêtes et les éclaircies.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
«Je ne peux voir le temps passer sans m'inquiéter du peu de traces qu'il laisse ; je me modifie si vite que j'ai besoin de preuves tangibles d'exister».

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
"Back to black", le blues d'Amy Winehouse.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
De l'émotion brute, des souvenirs enfouis, une intelligence qui n'aime pas conclure.

La revue de presse : Nathalie Crom - Télérama du 14 novembre 2012

Un processus d'émancipation, de découverte et d'invention de soi donne son mouvement général au récit, qui s'attarde avec beaucoup d'acuité, de justesse, de sensualité aussi, sur des visages, des rencontres, des affections brèves ou durables. Qui réfléchit sur les temps traversés, qui sont bien davantage que de simples décors : l'«étrange décennie» des années 1970, utopique, violente, exaltée, puis l'avènement dans les années 1980 d'une nouvelle ère obsédée de consommation, d'image et de réussite. La nostalgie, pourtant, n'est vraiment pas le ton de Claude Arnaud, sa mélancolie même est tenue, infiniment retenue.

La revue de presse : Baptiste Liger - Lire, septembre 2012

Dans Brèves saisons au paradis, Claude Arnaud dépeint le passage de l'utopie des années 1970 à la superficialité des années 1980, à travers le déclin d'un trio amoureux masculin...
"Peut-être devrais-je admettre que la vie ne sera plus jamais aussi intense et désirable qu'à mes débuts", constate Claude Arnaud, dans les toutes dernières pages de Brèves saisons au paradis. Avec pudeur et délicatesse, ce spécialiste de Chamfort et de Cocteau fait renaître les derniers feux d'une société en pleine mutation, dont les anciens membres flamboyants seraient condamnés à être mis sur la touche. Et à n'être que les brontosaures de l'ère précédente.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

en partenariat avec 20minutes.fr
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr