"Moi et toi" de Niccolò Ammaniti chez Robert Laffont (Paris, France)

0 contributions
Publié le 20 décembre 2012.

Résumé

Une cave.
Un garçon pas comme les autres.
Le projet de se cacher aux yeux du monde plutôt que d'avouer une pesante solitude.
Et l'arrivée impromptue d'une étrangère.
Avec ces quelques ingrédients, Ammaniti construit une histoire à couper le souffle sur le plus simple et le plus impénétrable des mystères : comment devenir adulte.

«Un livre magnifique, un conte parfait, une sorte d'île sans archipel dans le paysage littéraire de l'Italie.»
Francesco Piccolo, L'Unità

Enfant prodige des lettres italiennes, Niccolò Ammaniti connaît un immense succès international avec Je n'ai pas peur (prix Viareggio 2001) et Comme Dieu le veut (prix Strega 2007). Son dernier roman, La Fête du siècle, est paru en 2011 aux Éditions Robert Laffont. Porté à l'écran par Bernardo Bertolucci, Moi et toi a été présenté hors compétition lors du Festival de Cannes 2012.

«L'auteur italien le plus brillant de sa génération.»
Emily Barnett, Les Inrockuptibles

Le choix des libraires : choisi le 11/12/2012 par Marianne Kmiecik de la librairie LES LISIÈRES à ROUBAIX, France

Souvent, les événements les plus fondateurs d'une vie sont aussi les plus inattendus. Pour Lorenzo, 14 ans, c'est un mensonge gigantesque qui l'entraîne dans une aventure cruciale...
À la grande inquiétude de sa mère, ce garçon solitaire ne parvient pas à se faire d'amis. Pour la rassurer, il lui fait croire qu'une fille de sa classe l'a invité à aller faire du ski pendant une semaine. Englué dans son mensonge, il est forcé de mettre en place une stratégie pour survivre une semaine en dehors du cocon familial. Il élit donc domicile dans la cave de l'immeuble, et se prépare à passer une semaine peinard, entre jeux vidéo, lecture et plaisirs culinaires... Mais c'est sans compter sur l'irruption fracassante d'une demi-soeur quasi inconnue, complètement paumée, droguée en état de manque, qui est aussi capable d'une grande tendresse et qui lui fera ouvrir les yeux sur ses mensonges et ses problèmes.
D'une rare intensité, ce récit pose des questions cruciales sur l'identité, la famille, la vie en société, ainsi que sur notre part de responsabilités dans la vie d'autrui. Un livre bouleversant à lire absolument...

Le choix des libraires : choisi le 13/09/2012 par Marilyn Anquetil de la librairie MOLLAT à BORDEAUX, France

Lorenzo n'a jamais su établir le contact avec les enfants de son âge et pour cause, un psychanalyste diagnostique un sentiment hypertrophique de soi, un ego surdimensionné...

Pour ne plus que sa mère s'inquiète - et surtout pour qu'on ne l'embête plus avec ça - il raconte des parties de football avec des amis de sa classe et surtout une invitation à partir une semaine à la montagne. Pourquoi avoir inventé un tel mensonge ? Lui même ne saurait y répondre si ce n'est en faisant appel à la stupidité. En revanche, il n'est pas capable d'avouer la vérité car cela ferait trop de peine à ses parents. La solution ? Préparer assez de vivre et de quoi s'occuper pour rester sept jours dans la cave qui deviendra son havre de paix jusqu'à ce que sa demi-soeur le surprenne et lui demande l'hospitalité. C'est le visage émacié et complètement en manque qu'elle se présente au jeune garçon qui peine à comprendre son état. Ensemble, ils affronteront leurs maux dans le but de sortir de la cave différents de ce qu'ils étaient.

Un livre chargé d'émotions, juste, qui montre la vie comme elle est réellement.

Le choix des libraires : choisi le 27/08/2012 par Isabelle Ertel de la librairie PAYOT à NYON, Suisse

Dans une société où il est bon d'être sociable, Lorenzo est un garçon solitaire incompris et les affres de l'adolescence complétées par les angoisses de sa mère le font légèrement craquer. Il s'invente donc une invitation à la montagne et s'organise pour une retraite à la cave. Enfin tranquille ? Pas sûr, sa lointaine demi-soeur fait son apparition et s'incruste. Voici un roman surprenant mettant en scène deux personnages que tout semble opposer à part leur filiation et leur difficulté à être heureux.

La revue de presse : Fabio Gambaro - Le Monde du 20 décembre 2012

Niccolò Ammaniti est l'un des meilleurs écrivains italiens de sa génération. Très populaire dans son pays, il n'est malheureusement pas encore reconnu à sa juste valeur en France. Son nouveau roman, Moi et toi - dont Bernardo Bertolucci a présenté cette année à Cannes une belle adaptation cinématographique -, permet de rappeler encore une fois son grand talent de conteur capable d'aborder avec ironie et tendresse les drames de la vie...
Dans ce huis clos, qui peut être lu également comme une réflexion sur les pièges de l'imagination, Niccolò Ammaniti met en scène un corps-à-corps entre deux solitudes différentes, où le jeune protagoniste peu à peu découvre que dans la vie on ne peut pas toujours fuir et faire semblant. Pour grandir, il faut essayer de se mettre en jeu, en acceptant les autres avec leurs défauts, même s'ils nous font peur. Grâce à Olivia, il apprend enfin à vivre, mais en découvrant en même temps que la vie ne tient pas toujours ses promesses.

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

en partenariat avec 20minutes.fr
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr