"La mondialisation de l'inégalité" de François Bourguignon chez la République des idées (Paris, France),Seuil (Paris, France)

0 contributions
Publié le 11 septembre 2012.

Résumé

La mondialisation est-elle responsable de la hausse sans précédent des inégalités dans le monde ? Condamne-t-elle tout espoir d'égalité et de justice sociale ? En réalité, elle a eu des effets antagonistes. D'un côté, en raison de la croissance des économies émergentes, l'inégalité mondiale a diminué : le niveau de vie des Brésiliens, des Chinois et des Indiens se rapproche de celui des Américains et des Européens. En une vingtaine d'années, plus de 500 millions de personnes sont sorties de la pauvreté. Mais, d'un autre côté, les inégalités ont explosé à l'intérieur d'un grand nombre de pays, alimentant injustices et tensions sociales.
Ce livre examine les tenants et les aboutissants de ce paradoxe, ainsi que les instruments dont disposent les décideurs nationaux et internationaux pour le maîtriser. Le développement de l'économie mondiale doit continuer à faire converger les niveaux de vie, mais ce progrès ne sera durable que s'il respecte un principe d'équité au sein même des nations.

Ancien économiste en chef de la Banque mondiale, est directeur de l'École d'économie de Paris. Spécialiste des inégalités, il a notamment publié, avec Anthony Atkinson, Handbook of lncome Distribution{North-Holland. 2000).

La revue de presse : Vincent Giret - Libération du 6 septembre 2012

Pour éclairer le grand basculement du monde à l'oeuvre depuis la fin du siècle dernier, les uns privilégient la démographie et la mutation des structures familiales ou l'évolution de la démocratie et des régimes politiques. Les autres démêlent l'écheveau des échanges commerciaux dopés par la mondialisation. François Bourguignon a choisi de suivre le fil des inégalités, des écarts de richesse, de niveaux de vie, de patrimoine... Les disparités du capital humain aussi. Il alterne les focales, observant les mouvements sur la durée, le choc des réalités comparées du moment, les situations nationales ou les écarts régionaux. Avec ce petit essai dense de la collection de Pierre Rosanvallon - la République des idées -, l'ex-économiste en chef de la Banque mondiale veut répondre à une question lancinante du débat public en France et ailleurs : «La mondialisation est-elle le fossoyeur de l'égalité, le poison qui condamne tout espoir de justice sociale ?»

Retrouvez la fiche complète sur le choix des libraires

en partenariat avec 20minutes.fr
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité
Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr