Schéma d'intervention pour les 75 pompiers mobilisés pour l'opération.
Schéma d'intervention pour les 75 pompiers mobilisés pour l'opération. - M.Libert / 20 Minutes

Gilles Durand

Plus de peur que de mal. La station de métro Rihour a connu jeudi l'un des plus gros incidents de son histoire. Peu avant 15 h, une épaisse fumée a envahi la station, provoquant l'immobilisation de cinq rames et l'évacuation des passagers, dont une dizaine bloquée dans le tunnel. En cause : un court-circuit entre les rails et un isolateur, qui a pris feu. « L'incident s'est produit à 50 mètres de la station Rihour, en direction de Lille Flandres », précise Fabrice Bootz, lieutenant-colonel des pompiers.

Aucun blessé à déplorer
Soixante-quinze pompiers ont été mobilisés pour intervenir sur le sinistre. Dans le même temps, une trentaine de policiers ont dû installer un périmètre de sécurité à Rihour. « Aucun blessé n'est à déplorer », rassurent les pompiers. Chez Transpole, on explique l'incident par une fissure sur l'isolateur que le courant (750 V) aurait fait chauffer. « Tous ces isolateurs sont d'ailleurs en train d'être changés », souligne Joël Ledieu, chef de l'unité infrastructure. La ligne 1 du métro lillois devait rester bloquée jusqu'à au moins 21 h pour effectuer les réparations. En revanche, le trafic ne devait pas être perturbé entre les stations 4 Cantons et Villeneuve-d'Ascq-Hôtel Ville.

Remplacement

Pour pallier l'absence de rames, quatorze bus ont été affrétés par Transpole pour desservir toutes les stations de la ligne 1 du métro qui ont dû être fermées.