Un des projets de statue.
Un des projets de statue. - Atelier Smagghe

L'art a un prix. La mairie de Lille a présenté, mardi soir, le projet d'implantation de plusieurs statues sur la place du Carnaval, dans le quartier Moulins. Une œuvre d'art signée Pascale Marthine Tayou pour un coût de 400 000 € TTC. Le prix a choqué l'élue d'opposition Brigitte Mauroy (Gauche moderne) lors du dernier conseil municipal. « Je suis d'accord pour embellir les quartiers, mais cette somme représente 12 rénovations de logements insalubres et 62 500 repas des Restos du Cœur. Ces statues ne pouvaient-elles attendre un an ou deux ? » dénonce-t-elle. La moitié des 400 000 € sera constituée par des capitaux privés. « Il manque encore 50 000 €, avoue Catherine Cullen, adjointe (PS) à la Culture à Lille qui justifie le projet. « On veut mettre des œuvres d'art dans tous les quartiers, pas seulement au centre-ville. On prépare aussi le patrimoine de demain », souligne-t-elle. L'an dernier, un projet de banc à 345 000 € sur la Grand Place avait néanmoins été mis entre parenthèses.
La polémique sur l'éclairage des statues, à l'heure où la ville réduit sa consommation électrique, est balayée. «Il faut de toutes façons éclairer cette place la nuit. » L'installation est prévue cet été et l'inauguration à la rentrée.