Un documentaire sur l'autisme attaqué par des psys

L'empire des psychanalystes contre-attaque. Cet après-midi se tient au tribunal de Lille le procès d'une réalisatrice nordiste d'un documentaire sur le traitement psychanalytique de l'autisme*. L'auteur, Sophie Robert, est accus&...

— 

L'empire des psychanalystes contre-attaque. Cet après-midi se tient au tribunal de Lille le procès d'une réalisatrice nordiste d'un documentaire sur le traitement psychanalytique de l'autisme*. L'auteur, Sophie Robert, est accusée par trois psys d'avoir « escamoté les nuances et le contexte pour ridiculiser leurs propos ». Ils veulent les faire retirer du montage, considérant avoir été manipulés. Contacté, l'avocat des psychanalystes n'a pas répondu.
Dans son documentaire, Sophie Robert dénonce « la pensée dominante » des psychanalystes français qui ne reconnaissent pas les causes neurologiques de l'autisme. « Pour eux, l'autisme est la pire des psychoses et cette pathologie est toujours due à une mauvaise relation entre la mère et son enfant », déplore la réalisatrice. Ce film est le premier d'une série où Sophie Robert souhaite « montrer le vrai visage de la psychanalyse qui tient un double discours, selon qu'on soit profane ou initié ».
Dans cette affaire judiciaire, les plaignants ont remporté la première manche, la semaine dernière, en obtenant de la justice le droit de consulter l'intégralité de leurs interviews. « On fera appel par principe de cette décision, souligne Benoît Titran, avocat de Sophie Robert. C'est un problème de droit à l'information ».G. D.
* « Le Mur : la psychanalyse à l'épreuve de l'autisme », est visible sur internet.

Polémique

La polémique ne cesse d'enfler autour du documentaire. Une manifestation de soutien à la réalisatrice est prévue devant le tribunal de Lille avant l'audience. Hier matin, sur France Culture, une chroniqueuse a mis en cause le travail de Sophie Robert qu'elle traite de « pure escroquerie », ranimant « une croisade d'intoxication contre les psychanalystes ».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.