Toujours mobilisée contre le transfert de 220 salariés du site de Tourcoing-3 vers une filiale du groupe La Redoute, l'intersyndicale CGT-SUD-FO-CFDT et CFE-CGC a de nouveau perturbé le travail hier sur le site roubaisien de la Martinoire. Dénonçant « le manque de réponses de la direction sur l'avenir de l'emploi chez DIAM et la gestion de carrière des salariés transférés », l'intersyndicale a demandé l'organisation d'un Comité d'entreprise extraordinaire. Fabrice Peeters, de la CGT, indique que le CE compte « attaquer la direction en justice » pour un délit d'entrave aux représentants du personnel.O. A.