Son ex-compagne soupçonnée de l'avoir poignardé dans la rue

Règlement de comptes en pleine rue dans le quartier Moulins, à Lille.

© 20 minutes

— 

Règlement de comptes en pleine rue dans le quartier Moulins, à Lille. Hier matin, vers 8 h 30, Jean-Pierre Delvallez, qui réside au 1, rue de Rouen, a été poignardé en sortant de chez lui. L’homme, un soudeur de 58 ans, était secrétaire général du syndicat CGT-Métallurgie pour le Nord, mais l’enquête, confiée à la police judiciaire, s’oriente plutôt vers un règlement de comptes familial. Depuis quelques jours, un scooter rôdait dans le quartier, éveillant la curiosité du voisinage. Hier, dès 7 h, le même scooter sombre était posté au bout de la rue. Son conducteur, cagoulé et casqué, n’a cessé de changer sa position, tout en s’approchant du numéro 1. Il a couru vers l’occupant de la petite maison lorsque celui-ci est sorti de chez lui, une heure et demi plus tard, pour monter dans sa voiture. Une bagarre s’est alors engagée et la personne cagoulée a sorti un couteau. Alors qu’il s’enfuyait, Jean-Pierre Delvallez a été rejoint par l’agresseur, frappé puis poignardé de sept coups de couteau, dans le dos et le thorax, sous l’oeil de deux voisins. Il est décédé avant l’arrivée des secours. En moins de cinq minutes, la personne cagoulée avait commis son forfait et enfourché à nouveau son scooter. En fin de matinée, l’ex-compagne de la victime s’est présentée à la police et a avoué le crime. Tous deux se disputaient la garde de leur fillette de 6 ans, placée en foyer depuis janvier dernier. Cette femme de 40 ans a été mise en garde à vue et devrait être déférée au parquet demain. Tout en poignardant son ex-compagnon, elle aurait hurlé deux fois, selon des voisins : « Qu’est-ce que tu lui as fait ? » Caroline Dijkhuis

Mots-clés :

Aucun mot-clé.