Arras s'assoit sur les personnes handicapées

Preuve supplémentaire des problèmes financiers que connaît le festival d'Arras, l'organisation se montrait hier incapable de mettre simplement quelques chaises à disposition des handicapés. Virginie Prévost n'a pas de chance. Opérée du coeur il y...

— 

Preuve supplémentaire des problèmes financiers que connaît le festival d'Arras, l'organisation se montrait hier incapable de mettre simplement quelques chaises à disposition des handicapés. Virginie Prévost n'a pas de chance. Opérée du coeur il y a quelques mois, elle doit rester assise et, à ce titre, bénéficie d'une carte d'handicapée. Son tort : ne pas se déplacer en fauteuil roulant. Sinon, elle aurait été prioritaire pour accéder à la plate- forme pour personnes à mobilité réduite.

« Pour des raisons de sécurité, il nous est interdit de mettre des chaises sur le site », plaide-t-on chez FLP. Sauf pour les stands des partenaires, où on pourra déguster les petits fours assis. Pour l'an prochain, les handicapés n'ont plus qu'à monter un partenariat avec le festival. W

G. D.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.