Lille: Grosse opération de police contre un réseau de stups à Lille-Sud

ENQUÊTE Onze interpellations, des saisies de drogue, d’argent liquide et d’arme au terme d’une longue enquête…

Mikael Libert

— 

Une partie de la drogue et de l'argent saisis par la police de Lille.

Une partie de la drogue et de l'argent saisis par la police de Lille. — Police nationale

  • Grosse opération anti drogue dans les quartiers sud de Lille.
  • Onze personnes ont été interpellées et huit écrouées.
  • Le réseau rayonnait dans toute la métropole.

La police accentue la pression sur les trafiquants de drogue. Vendredi dernier, une vaste opération anti-drogue a été menée par la police lilloise, notamment dans les quartiers sud. C’est l’aboutissement d’une enquête de plusieurs mois qui a permis, entre autres, l’interpellation de onze individus.

A Lille, mais aussi Lomme, Haubourdin et Loos

Ce ne sont pas moins d’une centaine de fonctionnaires qui ont été mobilisés, vendredi, pour mener à bien cette opération. Les policiers de la sûreté départementale, du RAID, de la BRI des douanes et même des gendarmes, agissaient sur commission rogatoire d’un juge d’instruction lillois.

Dans leur ligne de mire, un réseau de revente de stupéfiants agissant principalement dans « les quartiers sud de Lille au sens générique », a assuré une source policière à 20 Minutes, précisant que le réseau « rayonnait jusqu’à Lomme, Haubourdin ou encore Loos ». La marchandise, écoulée essentiellement dans la métropole lilloise, venait « très probablement de l’étranger ».

Huit mis en cause placés en détention provisoire

Les policiers sont donc intervenus en plusieurs endroits de la métropole, mais l’essentiel des interpellations et des saisies a été réalisé à Lille-Sud. Onze individus âgés de 20 à 30 ans, dont certains étaient déjà connus des services de police, ont été arrêtés. « Ce n’étaient pas des caïds, mais ils commençaient déjà à faire du gros trafic quand on voit les quantités de stupéfiants retrouvés », estime la source policière. Les onze mis en cause ont été déférés devant le juge et huit d’entre eux ont été placés en détention provisoire.

>> A lire aussi : Lille, «plaque tournante» du trafic de drogue, et c'est Martine Aubry qui l'écrit

Les différentes perquisitions ont permis aux enquêteurs de saisir près de 5kg d’héroïne, 438g de cocaïne et environ 230.000 euros en liquide. Une arme de type pistolet automatique de calibre 9mm a aussi été découverte. A noter que mi-octobre, c’est la Police judiciaire de Lille qui avait démantelé un réseau suspecté d’avoir écoulé 70kg de cocaïne et 20kg d’héroïne sur la plaque lilloise en six mois.